Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

Disaster [Avis]
 :: Zone RP - North Side :: Ravenswood/Rosehill

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Ven 22 Juil - 22:11

Disaster
-T’es folle Aly, t’as dépensé combien ?
-Pas tant que ça.
-Je vois les bouteilles dépasser.

Kallen éclate de rire et décolle son dos du mur.

-Je vais l’aider à décharger la voiture.
-Le docker à la rescousse !

Ces derniers temps, les choses se passaient bien. Des petites victoires aussi anodines que celles de remporter trois parties de cartes d’affilée contre sa tante, ou encore partager les mêmes quarts de travail que Lee, avec qui il parle de plus en plus. C’est aussi les soirées à échanger des textos avec Avis, et la fête organisée par Aaliyah qui arrive à point nommé pour le revoir. Il lui a transmis l'invitation comme promis, ainsi que les infos sur le lieu et l’heure, dans le quartier cossu où vivent les filles. Une grosse baraque achetée à deux, dont elles louent les chambres à des amis.

-J’ai prévenu les voisins qu’on allait être une trentaine.
-Lee va venir, finalement ?
-Un peu plus tard, sa copine bosse jusqu’à 9 PM.

Aaliyah acquiesce, assise sur l’avant-dernière marche du balcon, en train de pianoter sur son téléphone.

-Hey Kallen, tu connais le groupe préféré d’Avis ?
-Je sais pas trop, il en a plusieurs.
-Celui qu’il écoute le plus en ce moment, alors ?

Queen, qu’il a envie de dire, mais étant donné qu’il se trimballe en ce moment même dans un sweat à l’effigie du groupe, ça ne lui paraît pas l’idée la plus judicieuse.

-Arctic Monkeys, pourquoi ?
-Je veux le faire chanter.

La rétorque colle un sourire sur le visage du châtain et celui-ci disparaît avec la dernière caisse de bouteilles à l’intérieur. Il y a déjà de la musique au salon et une dizaine de personnes dans la cour arrière. Avec le printemps qui se pointe, tout le monde veut mettre son nez dehors et profiter de l’air frais. Kallen termine de donner son coup de main à Alyssa et ressort avec une bière comme Blake débarque avec un plateau de nachos tout droit sortis du four. Alyssa en prend quelques-uns dans une serviette avant de s’installer dans la balançoire sur le perron tandis que Kallen en fait autant en prenant place sur la large rambarde de bois, une jambe suspendue dans le vide.

-Oh, les rapaces !

D’un air faussement choqué, Blake fait mine de battre en retraite dans la maison pour aller offrir sa collation aux autres. Dans la rue, deux types se garent et échangent quelques paroles avec Aaliyah en bas des marches. Des amis d’enfance, lui explique Alyssa, comme un grondement de moto lui fait tourner la tête sur le véhicule et la silhouette qui en descend.

-On a failli t’attendre, rock star !

Même pas un pied sur le terrain qu’elle le charrie déjà. Amusé, Kallen le regarde s’approcher.

-Fais pas attention à elle Ave, elle est amère parce qu’elle a pas eu de nachos.
-Hey, mais c’est vrai, ça. Blake !

Alyssa lève les yeux au ciel avec un sourire au coin des lèvres tandis que Kallen en offre un au brun – un sourire. Et un nachos.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Sam 23 Juil - 17:16
Ils avaient passé trop de temps à s’envoyer des SMS depuis la soirée passée chez lui. Avis avait beaucoup souri et même Ashley avait fini par trouver ça louche. S’interrompant au milieu de ses histoires passionnées pour lui poser encore cette question à laquelle il n’avait toujours pas eu de réponse.

“Elle s’appelle comment la personne qui te fait sourire comme ça ?”

Et il n’y en avait pas eu qu’une, bien sûr. Tu l’as rencontrée où ? Elle est comment ? Tu veux pas me la présenter, je suis sûr qu’elle va m’adorer ! Tu te la tapes depuis longtemps ? Il avait failli s’étrangler sur son verre de soda à la dernière, et il avait râlé un simple “Tu me fais chier, Ashley !”. Quelques heures après, Kallen l’invitait à cette soirée et Avis avait passé le reste de la journée à se bouffer les joues pour ne pas sourire davantage comme un imbécile.

Il avait battu son adversaire ce soir-là avec une énergie qu’il n’avait peut-être encore jamais déployée. Partout à la fois, esquivant, parant et frappant presque en même temps, il avait néanmoins écopé d’un bleu net au coin de la lèvre qui avait en partie disparu au cours de la semaine. Il n’en restait qu’une trace infime, à peine visible désormais.

Il part avec Ashley sur les talons ce soir-là. Ashley qui râle, qui le questionne, “Mais réponds-moi Avis s’te plaîîîîît !” quand le brun le lui refuse toujours. Ils n’ont pas souvent eu de secret qui dure aussi longtemps. Mais égoïstement, Avis veut garder Kallen un peu plus longtemps juste pour lui. Alors il s’en débarrasse en s’enfuyant sur la moto qui gronde son plaisir de rouler, il sera repassé chez lui juste le temps de se changer. Enfilant un pantalon noir, ses Docs, un tee shirt propre et un sweat pastel, multicolore, aux manches dépareillées. Sur laquelle il avait passé l’écharpe piquée à Kallen, dont l’odeur avait disparue au fur et à mesure pour être remplacée par la sienne.

Il roule. Quand il arrive, son regard repère aussitôt le groupe dehors et la tignasse châtain de Kallen. Il remarque aussi deux des filles de la précédente soirée, celle qu’il avait trouvé dans la cuisine avec son ami et l’autre, à la langue bien pendue, qu’il avait apprécié. Il se gare, descend. Il range le casque, libérant la cascade de ses boucles brunes alors qu’une voix fuse aussitôt derrière son dos.

-On a failli t’attendre, rock star !
“T’as pas dû crier mon nom assez fort alors, je ne fais jamais attendre le public qui me réclame.”

Un rire le secoue alors qu’il se dirige vers eux après les avoir salués d’un large sourire. Vers lui, surtout. Et il s’en rapproche en se délectant du surnom qui glisse d’entre ses lèvres avec naturel, affolant ce traître de cœur au fond de sa poitrine, qui se fait soudain bien trop léger.

“Elle a raison, la bouffe c’est sacré.” Il lui répond. S’arretant un peu trop près - un peu trop loin de lui. “Sympa ton sweat.” Avec une drole d’émotion dans la voix.

Il le fixe un tout petit peu trop longtemps avec un sourire sur la gueule. Puis réalise la main qui se tend vers lui et autour de laquelle il referme ses doigts frais. Le nachos disparaissant entre ses dents alors que son sourire s’agrandit.

“Hmmm c’est tellement bon !”

Et de venir passer la pointe de sa langue sur l’index de la main qu’il tient toujours entre la sienne. Il replonge corps et âme dans son regard et ça lui coupe le souffle. Un peu comme durant cette danse qu’ils ont partagé. Encore plus profondément. Il se perd entre les éclats dorés. S’allonge dans ce tapis de vert tendre. Se noie lentement. Jusqu’à ce qu’un éclat de voix triomphant se répercute près de ses oreilles. Aaliyah brise l’instant. Et sauve la jeune femme à leurs côtés que l’Anglais avait presque oublié.

“J’aurais dû préciser quand tu m’as invité que je risquais d’avoir la dalle.” Il ricane en relâchant doucement la main. Sans aucun sous entendu d’aucun ordre, il devrait peut-être préciser. “Y a moyen d’en avoir d’autres ? Parce que c’est sincèrement une tuerie.”

Et il s’est levé tôt - pour une fois - et après une visite à leur père avec Ashley pour les affaires il a bossé au garage sur la moto d’un des gars du clan. Le sandwich avalé à la va-vite remonte à loin désormais.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Sam 23 Juil - 20:55

Disaster
Aaliyah pouffe de rire et Kallen élargit son sourire. Même les deux amis d’enfance se marrent. Il n’y a qu’Alyssa à trouver la blague beaucoup trop arrogante pour être drôle. L’aisance d’Avis la dérange, et comme pour s’y opposer elle décide de se lever afin de garder un œil sur sa silhouette en approche du balcon.

-Enfin quelqu’un de censé !

La rouquine explique brièvement à ses potes que Kallen est un collègue de sa sœur, et Avis un ami du châtain. Les deux frères acquiescent tandis que le sourire de Kallen se fait aussi étrange que la voix qui lui envoie le compliment.

-Merci.

La sienne est un peu lointaine. Il détaille la tenue d’Avis à son tour et remarque le retour de son écharpe autour de son cou. Celle qu’il ne lui a finalement jamais réclamée. Elle contraste fort sur le pastel avec sa teinte bleu foncé, mais elle lui va bien, surtout. Personne ne passe de commentaire cette fois, pas même Kallen dont le regard reste accroché au sien. Il en a oublié son bras tendu dont il se rappelle soudain l’existence à la main fraîche d’Avis qui se referme sur la chaleur de ses doigts. Le manège du brun l’amuse encore et il observe la croustille fromagée disparaître derrière ses dents blanches.

Un sourire similaire étire le coin de ses lèvres avant de se décomposer. Le passage de la langue sur son index le prend par surprise. Une surprise aussi grande que celle d’Alyssa aux yeux grand ouverts, unique témoin de la scène. Le cœur de Kallen trébuche et rate un battement, peu aidé du souffle retenu par ce dernier. La sensation de déjà-vu lui renvoie les images d’un rêve dont il ne se souvient que maintenant. Le ressenti remonte à la surface et le cloue sur place. Est-ce qu’il a toujours eu ce regard-là ? La voix d’Aaliyah résonne sans qu’il n’en distingue les propos. Il n’a que vaguement conscience qu’elle s’assied sur une chaise, sortant difficilement de sa torpeur lorsqu’Avis reprend la parole.

-Euh.

Il se ressaisit et se redresse rapidement.

-Oui, bien sûr. Suis-moi.

Kallen bondit sur ses pieds et lui tient la porte d’entrée avant de s’engouffrer à l’intérieur à la recherche de Blake qu’il trouve en cuisine.

-Il reste des nachos, Blake ?
-La deuxième fournée est en route. Vous tombez bien, vous pouvez me les surveiller deux minutes ?

À peine a-t-il le temps d’accepter qu’elle les remercie et file dans la cour comme une abeille. Le châtain en profite pour boire une gorgée de bière dans l’espoir de calmer la chaleur dans son ventre et se hisse sur le comptoir pour jeter un coup d'œil sur les nachos en train de cuire. L’odeur commence déjà à emplir la pièce.

-Il y a des fruits en attendant, si tu veux.

Il tourne un regard malicieux vers Avis, très au fait de sa dent sucrée et du peu d’attrait pour le panier de fruits qu’il lui indique sur le comptoir à côté de lui. Il est de bonne humeur, ça se voit.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Sam 23 Juil - 21:35
Avis inspire longuement l’odeur qui se dégage de la pièce. En lâche même un soupir alors que son ventre se manifeste d’un gargouillis bruyant, qui lui tire un rire. Comme si ses mots n’avaient pas été suffisants ces quelques minutes avant et que son corps essayait de rattraper l’erreur qu’il a fait. Il s’est laissé emporter. Par ce lien étrange qu’ils sont en train de construire, entre complicité et taquineries, entre secrets et vérités. Et Kallen ne l’a pas repoussé. Il s’est contenté de lui renvoyer son regard et peut-être bien qu’ils se sont noyés ensemble, à cet instant.

Il y est toujours, à vrai dire.
Noyé. Ou naufragé. Avec bien du mal à revenir à la réalité même s’il a réussi à formuler quelques phrases cohérentes juste avant.

C’était le seul moyen de les sauver. Qu’auraient pensé les collègues et amis de Kallen s’ils les avaient surpris comme ça ? À plonger tous les deux, main dans la main, dans les profondeurs du regard de l’autre ? Ses lèvres si proches des doigts encore mouillés du passage de sa langue ? Il doit cesser d’y penser. Il doit remonter, récupérer son souffle encore court et reprendre le fil de la soirée. S’accrocher de toutes ses forces aux mots qui passent la bouche du châtain, suivis par ceux de... Blake, c’est ça ?

“Il risque de ne plus y en avoir si tu ne reviens pas rapidement.”

Il laisse échapper. C’est moins fanfaronnant qu’à l’accoutumée, mais il revient au présent et la plaisanterie passe sans qu’il tente de l’en empêcher. Pour sûr, il est plus en forme que la première fois où Kallen l’a invité. Et c’est peu dire. Le jour et la nuit.

“Les fruits c’est bien pour quand t’as pas trop faim, ou pas le temps. Quoique je préfère un bon muffin dans ces moments.” En souriant, il lui lance un clin d’œil en repensant à ceux qu’il lui a fourré dans les mains avant son départ, la dernière fois. “Puis y aura des fruits dans les prochains.” Que le châtain a été convié à venir goûter. “De toute façon, tout le monde sait que c’est bien meilleur dans des gâteaux ou sur des pancakes, les fruits, non ? Surtout quand ils sont sublimés par une chantilly.”

Parfois, il remercie les entraînements réguliers et toutes les frappes qu’il passe sur le sac ou fasse aux gars du clan avec qui ça lui arrive de s’entraîner. Il remercie aussi les footings qu’il fait souvent. Sans tout ça, il est à peu près certain qu’il aurait bien plus de mal à traîner sa carcasse à travers les rues, en pleine nuit, quand Ashley le réveille pour aller sauver deux filles en détresse. Son estomac râle encore et la vue des nachos dans le four est presque une torture.

“On est chez qui, là, du coup ? Parce que je ne connais pas... eh bien la plupart des personnes qui sont ici, en fait. En tout cas c’est une jolie maison.” Il jette un œil autour de lui, souriant en entendant les rires et les bruits des autres pas très loin d’eux. “Y a moyen que je prenne un verre d’un truc ? Je veux même bien goûter tes bières, cette fois.”

Il le taquine gentiment. Ce n’est pas qu’il n’aime pas vraiment les bières, c’est juste... Si, à vrai dire, ce n’est pas ce qu’il préfère. Il est prêt à faire une exception pourtant, histoire de ne pas finir complètement éclaté à cause des verres enchaînés.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Sam 23 Juil - 23:05

Disaster
Le corps déjà en train de traverser la porte vitrée du patio, Blake tire un index menaçant à bout de bras derrière elle.

-Touchez pas aux nachos !

Un rire s’échappe des narines de Kallen tandis qu’il reporte son attention sur Avis. Ses pieds se balancent dans le vide, des chaussettes encore plus multicolores que le sweat de l’Anglais dépassant de la paire de bottines ayant connu de jours meilleurs, et qui s’arrêtent à la mention de muffins.

-Ils étaient bons. Ceux aux pépites de chocolat.

Il ne le lui a jamais dit, alors qu’il lui a raconté tout le reste de cette journée-là par message. Qu’il n’a finalement pas eu d’ennui pour son retard, la cargaison était plus importante que prévu et il a eu l’occasion de rattraper ses heures. Qu’Aaliyah l’a ramené chez lui après la journée en venant récupérer sa sœur, lui évitant de prendre le taxi une seconde fois. Il s’est plus sérieusement expliqué avec sa tante, qui elle s’est réellement inquiétée du coup de fil d’Alyssa au matin. Qu’est-ce que je dis à ton père, s’il t’arrive quelque chose alors que tu vis sous mon toit ? Kallen n’en a pas parlé à Avis, de cette discussion. Ils ont oublié le réveil, c’est tout, ça arrive. Il ne risquait rien.

-Tu les fais quand alors, les prochains ?

L’agitation reprend au creux de son estomac, bien différente de celle du brun avec ses gargouillements. Car Avis cite toutes les fois où ils ont mangé des fruits ensemble, et le sourire se fait plus timide sur ses lèvres, mais bien présent.

-Officiellement, chez Aaliyah et Alyssa. Leurs parents ont pas mal de moyens, elles ont acheté la maison à deux et la louent à Blake, une autre fille qui étudie à l’étranger en ce moment et un type qui s’appelle Simon. Il est dans la cour avec des potes que je connais pas non plus.

Pendant qu’Avis jette un coup d'œil autour d’eux, Kallen garde ses yeux sur lui.

-Trop grand pour moi, je préfère ton appart.

À dire vrai, même la maison de sa tante est trop grande pour lui. Même s'il l'adore, il ne s’aventure pratiquement jamais à l’étage, en plus d’avoir été habitué à l’espace d’une cabine de chalutier au cours des dernières années, et avant ça la modeste demeure dans laquelle son père vit toujours. Alors que l’appartement d’Avis… Quand il y pense, il a hâte d’y retourner.

-Goûte à celle-là. Si tu l’aimes, je t’en ouvre une.

Il lui tend la bouteille entre ses mains, pas mécontent de détenir un argument pour qu’il se rapproche.

-Mais j’ai aucun réveil à mettre pour demain, et si tu bois trop Alyssa m’a offert la chambre de leur coloc. Celle qui n’est pas là.

De sa main libre, il attrape la manche droite du sweat pastel avec le sourire.

-Elle est dans les mêmes teintes de vert, tu serais pas trop dépaysé.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Sam 23 Juil - 23:55
“J’attendais de savoir si les premiers t’avaient plu avant de t’inviter pour les suivants.” Il rit doucement. En l’écoutant lui raconter pour la maison : les parents, les deux filles, les colocs.

Kallen qui préfère son appart.
Ça lui fout un coup dans les tripes. Un sourire un peu trop éclatant sur la tronche.

“Moi aussi je le préfère.”

Surtout depuis que Kallen y a foutu les pieds et qu’ils ont créé ensemble des souvenirs qui lui traversent l’esprit régulièrement. La lenteur du slow. L’odeur du châtain dans laquelle il s’est lové. Sa chaleur. La sensation de la peau tendre tout près de sa bouche. Il y a parfois ce frisson qui lui remonte l’échine lorsqu’il met en route la musique. Cette pointe fébrile qui affole son souffle, rend sa gorge sèche et met en vrac ses émotions alors que les notes de cette seconde chanson retentissent. Une colère vive, des fois, qui passe en lui, alors qu’il relève le bras mécanique et va pour changer le vinyle, avant d’abandonner sans aucune vraie raison.

Il a engueulé Ashley quand il a voulu en mettre un autre.
Il a vu l’incompréhension teinter son regard, en écho à celle qui a traversé son propre visage.

Avant qu’il n’éclate de rire en le priant d’aller boire un verre, ça va le détendre. Mais là aussi il y a un souvenir. Et un de plus près de la baie vitrée. Au final, celui dans son lit est le moins marqué. Ils n’ont pas eu le temps de parler, happés par le sommeil qui les a emportés. Pour se réveiller un peu en sursaut d’avoir trop dormi, d’avoir oublié.

Il a rêvé de lui, quelques nuits après ça. Des bribes confuses de sa peau contre la sienne sous l’eau ruisselante de la douche. De ses lèvres sur chacune des cicatrices et de celles de Kallen contre les siennes. De leurs soupirs. Ça l’a un peu chamboulé. Pourtant, oui, il veut qu’il revienne. Partager avec lui d’autres moments et rire encore du manque d’intimité de sa salle de bain. Même s’il a terminé sous un jet de flotte glacée après ça. En tentant de ne pas trop penser à ce qu’ils pourraient y faire - à tout ce qui n’arrivera jamais. Il sent son estomac se tordre mais pas de faim cette fois-ci. Surtout, il se ressaisit avant que son corps ne décide de jouer au con, et qu’il ne trahisse ce tour joué malgré lui par son imagination lors de sa nuit.

Il accepte la bière de Kallen.
Kallen qui se rapproche et il voudrait s’écarter d’un seul coup. Ou plutôt s’avancer à sa rencontre.

“Merci.” Il en boit une gorgée raisonnable en essayant de ne pas penser aux lèvres qui se trouvaient là quelques minutes avant. “Ça va, c’est pas aussi mauvais que dans mon souvenir.” Un sourire railleur pour donner le change. “Mais t’attends pas à ce que je me cantonne à ça toute la soirée.” Il ricane. “J’espère que TU vas boire plus que moi, cette fois-ci. Ce serait un juste retour des choses considérant que c’est toi qui me fait toujours boire plus. Si ça se trouve je vais devoir t’emmener dans ce lit.”

Peut-être que sa voix s’est un peu brisée en sentant la main attraper la manche de son sweat. Peut-être qu’il ne gère plus rien et qu’il a sérieusement besoin de passer ses nerfs à vif sur un inconnu vu les pensées qui le torturent encore. Il voudrait l’enlacer comme il l’a fait dans son salon. Retrouver sa place si naturelle contre lui. Il a besoin d’un séjour à Londres, surtout, où il dansera à n’en plus pouvoir dans une boîte jusqu’à ce qu’un gars lui propose de trouver un coin tranquille. Il se demande ce qui cloche chez lui pour avoir ce genre de pensées en plein milieu d’une fête où un ami l’a invité.

Pour le regarder une fois de plus - une fois de trop - et baisser le regard sur cette main vers laquelle il avance les doigts. Il l’effleure et ça pourrait ressembler à une maladresse. Venant presser la bouteille de bière contre la peau comme pour lui demander de la reprendre.

C’est le moment où il devrait parler, il pense.
Où il devrait trouver un truc à raconter, comme le fait si bien Ashley.

“C’était bien de te parler par SMS... C’est comme si t’étais encore un peu près de moi, comme si t’étais resté ce matin là.”

Il parle bas. C’est un peu un murmure. Un aveu alors que ses émotions se bousculent avec tant de forces dans sa poitrine. Il a détaché son index de la bouteille et il le laisse traîner sur la peau, doucement. Jusqu’à ce que Kallen la reprenne enfin. Et que Blake refasse irruption quelques secondes après dans la pièce pour venir récupérer les nachos.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Dim 24 Juil - 7:45

Disaster
Il s’en veut d’abord de ne pas avoir pensé à lui dire qu’il avait aimé les muffins, puis un doute s'installe dans son esprit : s'il ne les avait pas aimés, l’invitation s’annulait ? Kallen essaie de ne pas trop y songer, mais Avis ne lui donne toujours pas de date. Ses yeux glissent vers ses pieds qu’il recommence à bouger, incapable de lire le sourire qui éclaire à présent le visage du brun à l’évocation de son propre appartement. Une réaction positive, de ça au moins il est sûr, mais était-ce présomptueux de sa part d’avoir cru y déceler autre chose ?

Avis goûte la bière et ça va, elle passe. Pas son alcool favori de toute évidence, mais Kallen réagit déjà moins à ses railleries, le tissu du sweat maintenu entre ses doigts. Est-ce qu’il s’accroche à des illusions ? Des interprétations trafiquées par la force d'espoirs trop naïfs ? Est-ce qu’il le rêve aussi, le ton dans sa voix lorsqu'il pose son geste sur le bout de son vêtement ? Se pourrait-il que ce soit du simple étonnement, et pas autre chose ? Leurs regards se croisent brièvement, celui du brun se dérobant rapidement alors que les yeux de Kallen s’attardent sur les boucles sombres qui lui tombent devant le visage. Puis c’est au tour de son regard à lui de s'abaisser au contact des doigts contre sa main, suscitant une vive émotion qu’il n'arrive pas à nommer.

Il n’ose pas encore reprendre sa bière, comme si quelques secondes supplémentaires pouvaient l’aider à y voir plus clair. Kallen ignore si Avis a senti le changement s’opérer, ou s’il réalise son agitation intérieure aux mots qu'il lui souffle. Dans un frisson, il récupère sa bière de sa main libre et la pose sur le comptoir tandis que sa jumelle, sans s'écarter de l'index du brun, se resserre autour de la manche. Il penche lentement la tête et tire sur le sweat vers lui. Ses lèvres s'entrouvrent et Blake ressurgit dans la cuisine comme un ouragan. Les réflexes du châtain embrayent, il attrape le poignet d’Avis et saute du comptoir pour l’éloigner de la porte du four qui s’abat d’un coup sec où ils se tenaient une seconde plus tôt.

-Merci les gars, c’est impec. Vous brûlez pas hein, c’est vraiment chaud.

Elle sort la plaque et la pose sur l’îlot en même temps que Kallen relâche le poignet d’Avis pour se diriger vers un sac non loin de là, histoire de chasser les possibilités de ce qu’il aurait pu dire ou faire si Blake ne les avait pas interrompus. De reprendre contenance aussi, alors il sort une bouteille de rhum et la montre à Avis.

-Je t’ai acheté ça. Pour le taxi de l’autre jour. Il y a du coca dans le frigo, je vais t’en chercher.

Il a besoin de bouger. De se sortir l'adrénaline des veines. Il n’arrive plus à se rappeler si Avis prend des glaçons dans son verre. Dans le doute, il n’en met pas, et quand sa main pousse la boisson vers lui, Alyssa et une autre fille viennent piocher dans les nachos.

-Hey Kal, comment ça se fait que tu saches si bien faire les cocktails ?

Intriguée, l’amie qui l’accompagne observe le châtain, le rhum & coke, et Alyssa reprend en soufflant sur ses nachos.

-La dernière fois, il m’a fait un gin tonic sans la recette.
-J’ai déjà travaillé comme barman. Pas longtemps, moins d’un an.
-Sérieux ? J’en savais rien. T’es plein de surprises, Kallen.

Contente de sa découverte, Alyssa repart avec sa copine sur les talons tandis que Kallen concocte un second rhum & coke pour lui, les yeux levés vers celui d'Avis.

-Arrête de les boire cul-sec, tu verras qu'ils te monteront moins à la tête.
-Allez, bougez vos fesses de la cuisine, on va bientôt commencer un jeu au salon.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Dim 24 Juil - 13:05
Son cœur loupe un battement puis un second, et il est sûr que le troisième passe à la trappe également vu la vitesse à laquelle ça cogne contre ses flancs. Il regarde leurs mains. Leurs peaux collées l’une à l’autre, presque timidement. Celle de Kallen qui le tire vers lui et Avis cède, lui accorde un pas qui l’amène si près qu’il suffirait d’un second pour retrouver la chaleur du châtain. Son odeur. La force de ses bras. Pour se nicher encore contre sa gorge. Ou se hisser sur la pointe des pieds et venir poser son front contre le sien. De ça, un pas de plus, d’un rien à peine.

Mais Blake revient.

Le châtain réagit avant lui, le repoussant d’une pression ferme sur son poignet qu’il ne relâche pas, ouvrant la porte du four duquel s’échappe une odeur qui le ferait saliver s’il n’était pas pris dans ce flot d’émotions contradictoires qui le transpercent.

Il sourit à Blake sans vraiment s’en rendre compte.
Il suit plutôt le châtain du regard lorsqu’il s’en va vers un sac, plus loin, et revient avec une bouteille de rhum. Pour le taxi. Pour le remercier.

“T’étais pas obligé, Kal.” Il s’entend lui souffler. “Mais merci.”

L’attention en elle-même le touche. Même si l’Anglais aurait parfaitement pu trouver quelque chose à boire parmi les bouteilles qui traînent déjà ça et là. Il ne va pas faire la fine bouche sur un Rhum & Coke qui a le mérite de remplir son quota de sucre journalier. Et il le laisse s’en occuper en venant piocher un nachos, même si ça lui crame les doigts, se décalant pour laisser les deux filles venues en récupérer, elles aussi. Alyssa - s’il a bien retenu le prénom - l’ignore royalement, préférant adresser à Kallen une question qui fait hausser un sourcil à Avis.

C’est vrai.
Lorsqu’il est arrivé la dernière fois, le châtain préparait un gin tonic.
Et Alyssa avait posé sa main sur lui.

Pour contrôler la montée de nerfs, il fourre le nachos légèrement refroidi dans sa bouche. En essayant de se dire que c’est sur lui que Kallen avait les mains quelques secondes avant, même s’il n’a aucune raison légitime de trouver le comportement de la jeune femme aussi agaçant. Aucune non plus de s’autoriser un sourire satisfait lorsqu’elle quitte la pièce, talonnée par son amie.

-Arrête de les boire cul-sec, tu verras qu'ils te monteront moins à la tête. Avis lui tire la langue alors qu’il récupère son verre. -Allez, bougez vos fesses de la cuisine, on va bientôt commencer un jeu au salon. Les alpague Blake. “Je vais essayer, barman.” Avec un sourire amusé et une légereté qui revient petit à petit.

Avec les battements redevenus réguliers. Les émotions retombées bien sagement. La joie de la soirée autour qui revient simplement le gagner. Il se dépêche d’avaler quelques nachos en plus pour caler un peu le trou béant au fond de son estomac.

“C’est quoi le jeu tu crois ?”

Une gorgée du rhum & coke en chasse le goût après qu’il en ait pris un dernier et il se dirige vers le salon après s’être lavé les mains, non sans un dernier regard pour le plat trop plein à son goût.

“J’ai juste eu le temps de me prendre un sandwich ce midi, je crève de faim. J’ai passé l’après-midi sur la moto d’un gars, enfin dessous la plupart du temps, faut qu’elle soit prête le plus tôt possible.”

Une raison de plus pour qu’il évite de boire trop vite. Avec l’estomac vide, ça risque de lui tourner la tête un peu trop rapidement. Ils rejoignent donc les autres au salon pour les trouver assis en cercle sur le sol.

“On va invoquer un esprit en fait, c’est ça ?”

Il ricane, avisant la bouteille de bière déposée au centre. Ah. Et lui qui a dit qu’il allait essayer de ne pas boire trop vite... Il retient une grimace en se faisant une place à côté de Aaliyah. Au moins la bonne humeur de la rouquine sera forcément contagieuse et il lui adresse un sourire avant de jeter un regard à Kallen.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Dim 24 Juil - 16:17

Disaster
Il s’est dit que ça lui ferait plaisir. Plus que le retour des billets. Aussi parce qu’il ne compte pas se cantonner à la bière toute la soirée non plus. Il aime démarrer avec deux ou trois verres en général, puis passer à l’alcool plus fort. Le vin parfois. Surtout en famille. À son conseil, Avis lui tire la langue et un rire lui secoue les épaules, mais pas trop fort. Le souvenir de son passage sur son doigt le fait un peu frémir. Il en profite pour trinquer à sa bonne résolution et ils sortent tous les deux de la cuisine.

-Aucune idée. Qu’il répond au sujet du jeu.

Patientant dans l’embrasure le temps qu’Avis se lave les mains, il marche avec lui le temps d’atteindre le salon.

-Je crois qu’il y a des chips et d’autres trucs sur une table près de la télé. Tu peux en manger et si tu veux on commande de la pizza après la partie.

Quand ils arrivent, les canapés ont été décalés et tout le monde est assis en cercle par terre. Avis lance une allusion aux séances de spiritisme et Aaliyah la saisit au vol.

-L’esprit de tes quinze ans, Green.

Le châtain s’apprête à s’asseoir à côté de lui lorsque la main de Blake le retient.

-Oh non, Kallen. Personne s’installe à côté de quelqu’un qu’il connaît, c’est pas drôle sinon.
-Vous êtes sérieuses, les filles ?
-Simon ! Tu tombes bien. Assieds-toi à côté d’Avis, je pose Kallen entre Sean et moi.

L’un des deux amis d’enfance d’Aaliyah. Un type plutôt baraqué, même si plus petit en taille que Kallen, et séparé de son frère par Alyssa. Sous la bouteille au centre, une roulette avec différentes options : action, vérité, boire un shot, faire tomber un vêtement, s’embrasser, le classique “je n’ai jamais…” ainsi que s’asseoir sur les cuisses de quelqu’un pendant deux tours.

-Bien entendu, vous avez le droit de refuser, mais dans ce cas-là il faudra boire un shot.
-Qui commence ?
-À toi les honneurs.

Blake donne la bouteille à Aaliyah qui l'accepte et la tourne un bon coup sur le plateau. Au bout de quelques secondes, elle commence à ralentir et s’arrête sur la case du baiser. Plusieurs exclamations éclatent et Blake ajoute d’une voix d’outre-tombe, ses longs cheveux noirs tombant comme un rideau de chaque côté de son visage pour ajouter une dose de suspense.

-Pour savoir qui maintenant, tu la tournes à nouveau.

La tension grimpe, ça commence fort. Aaliyah s’exécute et tous les yeux suivent la bouteille. Quelques tours encore, et elle s’arrête sur… Alyssa.

-Quoi ?!
-Ew, j’embrasse pas ma soeur, c’est mort !

Le groupe éclate de rire devant l’exubérance d’Aaliyah, toujours si expressive, Kallen compris. La rouquine se sert un shot et le vide sans aucun regret, sa cadette lui envoyant pouce levé, comme pour lui dire bien joué. Blake leur indique alors le sens horaire des aiguilles d’une montre.

-La suite à Avis.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Dim 24 Juil - 17:10
“Crois moi il était bien moins fun que je ne le suis aujourd’hui !” qu’il lui répond du tac au tac avec une pensée pour le gamin qu’il était.

Teigne, un regard noirci par la colère et des poings prompt à éclater le nez de quiconque viendrait le faire chier. Des insultes à l’infini sur les lèvres. Des moqueries. Tant de violences presque banales déjà à l’époque qui emplissaient si bien son quotidien. Et au milieu de tout ça, cette douceur d’un frère pour un plus petit.

Ça ne gâche pas son sourire.
Il regarde Blake éloigner Kallen de lui et il accepte son sort.

Même s’il ne se prive pas d’observer où elle le met et il jubile intérieurement en voyant l’espoir d’Alyssa s’éteindre aux mots qu’elle prononce. Il masque la pointe mauvaise qui illumine son sourire dans une gorgée d’alcool. Et pose son verre devant lui, observant le plateau. À l’époque de leurs soirées à l’université, c’était beaucoup moins sophistiqué. Ils avaient le choix principalement entre une action, une vérité, ou foutre sa langue dans la bouche de la personne. À vrai dire cette roue-là lui plaît mieux. Davantage de possibilités. Et Aaliyah à ses côtés est la première à faire tourner la bouteille. Avis se mord la lèvre pour ne pas rire lorsque le goulot pointe directement sur le baiser, puis sur sa propre sœur. Lorsqu’elle boit le shot, il se penche vers elle et murmure.

“Petite joueuse.”
-Je te retiens pour quand ça te tombera dessus.

Ils ricanent de concert et Avis envoie la bouteille à son tour. Il la regarde tourner, ralentir, et s’arrêter finalement.

“Oh ! Qui aura l’honneur de se prendre mon royal postérieur sur les genoux ?”

La bouteille tourne de nouveau et s’arrête devant Blake. Lui tirant un rire alors qu’il se lève de bonne grâce, passant par dessus son verre et le saladier de chips qu’il a subtilisé avant de prendre place, et vient s’installer. Il sourit à Kallen, rieur, puis tourne la tête vers la fille aux cheveux corbeaux.

“Chance pour toi que j’ai pas bouffé tous les nachos.”

Simon prend le tour suivant et se retrouve forcé d’enlever un vêtement. Sous le brouhaha général quand tout le monde y va du sien en lui disant de retirer le pull, non plutôt le pantalon, et qu’il termine seulement avec une chaussure en moins.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Dim 24 Juil - 18:35

Disaster
Il ne l’a pas souvent vu interagir avec d’autres personnes. La première soirée s’est abrégée à cause de toutes ses blessures, et s’il ne le regrette en rien, il y a quelque chose de plaisant à voir Avis échanger des piques avec Aaliyah. Son tour arrive et une fois la bouteille tournée deux fois, le brun se déplace vers Blake qui lui offre une place sur ses cuisses, en bonne joueuse.

-Trop d’honneur, Avis. Vraiment. Ironise Blake.

Kallen renvoie le sourire qu’il lui lance, amusé de le voir de retour si vite à ses côtés, et c’est à Simon de reprendre le flambeau. Ce dernier se contente de retirer une chaussure, et Kallen se félicite d’avoir gardé les siennes. Vient le tour d’Alyssa qui tombe sur la même case qu’Avis. Prenant une bonne inspiration, elle relance la bouteille et un silence tombe, brisé par Blake.

-J’ai deux cuisses Alyssa, amène-toi !

Aaliyah et Suzie – l’amie d’Alyssa – s’étouffent de rire alors que la jeune rouquine se lève avec un peu de réticence et va s’asseoir à côté d’Avis sur la cuisse libre de Blake. La scène est assez cocasse, il faut bien le reconnaître. Sean enchaîne et, plus audacieux que Simon, fait tomber son t-shirt entre quelques applaudissements et une remarque taquine de son frère. Kallen récupère la bouteille, et après un élan cette dernière finit par s’immobiliser sur la case du baiser.

-On est good, t’es fils unique. Tourne-nous ça, Kallen !

Le châtain pose à nouveau ses doigts sur la bouteille, plus nerveux qu’il ne veut l’admettre. Le goulot fait plusieurs fois le tour du cercle avant de commencer à perdre en vitesse et de terminer sa course… sur lui-même.

-Elle est pipée ta bouteille, Blake !
-C’est que le début, patience. Tu te plaindras pas d’avoir un joker, à la fin.

Kallen sourit et passe la bouteille à Blake dont le bras se faufile difficilement entre Avis et Alyssa. Elle tombe sur une vérité et Sean est désigné pour lui poser la question. Il lui demande si elle a déjà embrassé une fille et la brune répond par la positive, sans donner plus de détails. À voir si elle retombera sur vérité et si quelqu'un voudra lui tirer les vers du nez. Oliver – le frère de Sean – poursuit le jeu avec une action demandée par Aaliyah. Cette dernière exige une acrobatie ridicule qui rend tout le monde hilare. Suzie dévoile n’avoir jamais eu de petit copain, Aaliyah fait tomber la veste par-dessus son débardeur, et revient le tour d’Avis qui en a encore un à passer sur les cuisses de Blake. Kallen profite de la proximité du brun pour voler quelques chips dans le saladier pendant qu’Aaliyah se lève afin de se resservir un verre.

-S’il retombe encore sur les cuisses de quelqu’un, il se passe quoi ?
-Pour le bien des miennes, il a le droit de dégager son royal fessier plus tôt.

Alyssa hoche la tête, attentive au sort de la bouteille.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Dim 24 Juil - 19:15
Fallait que ça tombe sur elle.
Avis retient un grognement et se pare plutôt de son plus beau sourire alors qu’il se décale sur le genou droit, au plus proche de Kallen faut pas déconner. Comme s’il allait lui laisser la place comme ça. Il a beau être - parfois - gentleman, il ne lui cèdera absolument pas ce terrain là.

Il applaudit avec les autres lorsque Sean retire son haut.
Et devient soudainement très attentif quand le tour de Kallen arrive.

Avis se rend à peine compte qu’il retient son souffle alors que la bouteille tourne et tourne encore sans vouloir s’arrêter. Lorsque le goulot pointe pour la seconde fois sur le châtain, il laisse échapper un rire nerveux. Et respire de nouveau.

“Nice one.”

Il lui sourit. Écoute et observe les tours des suivants en souriant. Puis relance la bouteille qui scelle son destin comme celui de trois autres personnes avant lui : Avis n’hésite pas à faire sauter son sweat qu’il pose sur ses genoux, et il sent quelques regards s’attarder sur les tatouages qui courent sur ses bras. Juste après lui, Simon doit pour la seconde fois retirer une fringue et Avis ricane.

“Elle est carrément pipée ta bouteille, Blake. On va tous finir à poil, qu’on le veuille ou non.”

Mesquin, Simon retire sa seconde godasse et Avis rejoint Aaliyah lorsqu’elle le hue gentiment. Puis s’étouffe un peu sur la gorgée du Rhum & Coke qu’il avale alors que la rousse se décompose face à la case que pointe la bouteille. Lorsque la bouteille pointe ensuite vers Sean, elle préfère prendre le shot et ça charrie un peu à voix haute autour d’eux. Sean qui doit se résoudre à faire tomber une godasse à son tour s’il veut pouvoir retirer le pantalon après quelques tours - parce qu’ils vont clairement tous finir en caleçon avant la fin du jeu si ça continue comme ça.

“Ça va, Blake ? Tu tiens le coup ? Je peux migrer sur ceux de Kallen si ça peut te soulager ?”

Il lance avec un regard vers elle, taquin. Et admire du coin de l’œil Alyssa dont le regard se durcit alors qu’elle semble s’empêcher de le foudroyer du regard. Et ce qui est sûr, c’est qu’il avale une belle poignée de chips en attendant que la bouteille de Kallen s’immobilise de nouveau. Il espère juste qu’il tirera autre chose, cette fois. Parce que son coup de chance il l’aura difficilement deux fois.

De la chance, mais pour qui ? Cette voix murmure au fond de son crâne.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Lun 25 Juil - 2:05

Disaster
Le retrait du sweat ne l’impressionne pas, il sait que les tatouages s’étendent bien au-delà des bras. En contrepartie, le texte imprimé sur le t-shirt – Tu veux frôler la perfection ? Passe à côté de moi – le fait bien rire alors qu’il termine son verre et s’en sers un second à la suite d’Aaliyah. Il boit plus vite comme l’espérait Avis, et se réinstalle à sa place dans les temps pour voir Alyssa refuser d’embrasser Sean. Il ne fait toutefois pas partie de ceux qui la charrie, et le jeu continue. La prédiction du brun se concrétise avec le retrait de la chaussure de Sean, à croire que la bouteille est réellement truquée.

-Tout le monde ne veut pas forcément de ton royal fessier sur ses cuisses, Avis. Tu bougeras au prochain tour.

Kallen le savait, Blake est très à cheval sur les règlements et n’en déroge qu’en de rares occasions, mais il n’en sourit pas moins à la tentative d’Avis. Puis se penche pour donner un nouvel élan à la bouteille. Celle-ci s’arrête sur la case d’action, et c’est à Sean de la choisir. Comme ils ne se connaissent pas, la curiosité l’emporte et il lui demande de leur montrer le nom de la personne la plus fréquemment contactée dans son téléphone. Cachant le nom des autres une fois le portable sorti de sa poche, Kallen leur montre celui de Jude en haut de la liste. Quelques yeux se plissent et des idées naissent pour les tours suivants, les suppositions allant et venant tout de même sur l'identité de Jude, sans que Kallen n'en confirme ou infirme une seule.

Blake tombe sur un shot à boire, et au tour d’Oliver c’est le retour de la malédiction des vêtements. On accuse à nouveau la bouteille, ça devient un gag à ce rythme-là. Avec humour, Oliver tend la jambe et tire sur ses lacets comme s’il faisait sauter des boutons de chemise. Deux-trois personnes sifflent, deux-trois autres éclatent de rire et la chaussure rejoint le sol derrière lui. Suzie tire ensuite une vérité, et Blake lui donne un ultimatum.

-Prenons mes chers enfants ici présents. Elle met une main sur l’épaule d’Avis et une autre sur celle d’Alyssa. Lequel des deux tu préfèrerais embrasser ?

Son regard sonde celui d’Alyssa, comme pour vérifier qu’elle ne se vexera pas de ne pas être nommée, puis elle choisit Avis en recevant un coup d’épaule d’Aaliyah. On la taquine sur sa décision, mais elle l’assume assez bien malgré la gorgée dissimulant une once de gêne. Une émotion complètement absente chez Aaliyah alors que le goulot lui promet un baiser avec… Simon. Les colocs échangent un regard et Simon lui fait signe d’approcher en roulant les yeux d’un air amusé, comme s’il acceptait de céder à la pression du jeu. La rouquine se lève et s’avance, encouragée par tout le monde. Elle s’approche du blond et lui roule une pelle à laquelle il répond et en rajoute. Ils se donnent clairement en spectacle et une partie d’Alyssa en est horrifiée. Elle se demande si Kallen en pense autant, mais le châtain rigole de la scène comme les autres. Aaliyah reprend sa place une fois son gage accompli et laisse la bouteille à Avis.

-Tu crois que tu peux atterrir sur les genoux de Blake deux fois ?
-Parle pas de malheur, Kallen.

Ce dernier sourit dans son verre sans vraiment y croire, les yeux baissés sur le plateau.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Lun 25 Juil - 12:20
Comme tous, Avis se fait curieux à propos de Jude.
Il se pose des questions. Se monte un peu la tête. N’y pense pas trop pour ne pas se faire supposition sur supposition, auxquelles de toute façon Kallen ne répondra pas tant qu’il n’y aura pas officiellement la question.

La bouteille est encore tournée.

Lorsque le choix est donné à Suzie de choisir qui elle embrasserait entre Alyssa et lui, quelques secondes s’écoulent. La jeune femme semble avoir pris sa décision et pourtant elle prend le temps de ménager la rouquine, avant de finalement le désigner. Ses lèvres s’étirent en un sourire plein de charme. Auquel se mêle une pointe d’arrogance qui disparaît alors qu’il en rit. Rire qui continue sous le spectacle que leur offrent Simon et Aaliyah et décidément, l’Anglais apprécie cette fille. Il tourne de nouveau la bouteille et certains se moquent gentiment lorsqu’elle tombe sur une case qu’il connaît bien depuis deux tours maintenant.

“Bon ben on va voir si le sort t’es favorable, Blake.”

Il l’est. Le goulot se stoppe sur Aaliyah et elle s’amuse d’un sourire complice auquel il répond, la rejoignant en embarquant sweat, verre et saladier de chips qu’il aura tendu à Kallen avant de partir pour qu’il puisse y piocher une dernière fois. Pour ce tour encore, Simon est forcé d’enlever un vêtement et sous les encouragements il accepte de retirer sa veste. Alyssa est autorisée à rejoindre sa place - au grand soulagement de Blake - quand la bouteille pointe en direction du “Je n’ai jamais” puis désigne ensuite Simon, qui prend quelques secondes pour réfléchir.

“Je n’ai jamais... embrassé un total inconnu.”

Elle s’empourpre et ne boit pas. Contrairement à Aaliyah, discrète derrière son dos et Avis qui avale une gorgée en soutenant des regards intrigués qui convergent dans sa direction.

“Je ne dirai rien, même sous la torture.”

Il rit et il sent Aaliyah pouffer également, avant qu’elle ne passe son bras autour de lui pour venir à son tour lui piquer une poignée de chips. Juste pour l’emmerder un peu, il vient se mettre de tout son poids contre elle et même si elle râle un peu, son menton vient se caler quelques secondes après contre son épaule alors qu’elle rit contre son oreille.

-Tu prends tes aises, rock star !
“Je te renvoie la remarque.”

Le tour d’après revient de nouveau à Sean qui doit simplement boire un shot et l’Anglais laisse un regard dériver sur le torse nu. Un sourire malicieux lui illumine le visage alors qu’il indique leurs verres d’un mouvement de menton.

“On va finir nus et bourrés, en fait.”

Ça en fait rire plusieurs dans le cercle.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Lun 25 Juil - 16:59

Disaster
Le choix de Suzie n’aide en rien l’égo apparent d’Avis dont la réaction amuse le châtain. Même Alyssa prend de tour de son amie à la rigolade. L'alcool et les tours écoulés continuent de briser la glace entre ceux qui ne se connaissent pas, si bien que tout le monde s’exclame en chœur au retour d’Avis sur la case des genoux.

-Ne me déçois pas, sinon je brûle ce t-shirt dès que tu l’enlèves.

Heureusement pour le haut du brun, la bouteille s’immobilise sur Aaliyah et Kallen le regarde filer après s’être servi une dernière poignée de chips, riant de la remarque de Sean à sa droite, comme quoi c’est quand même pas très gentleman, tout ça. Se massant la cuisse pendant le retrait de la veste de Simon, Blake est entièrement libérée au tour suivant lorsque Alyssa reprend sa place en attendant la question du voisin qu’elle retrouve, à laquelle le groupe entier doit répondre. Par habitude les gens y vont plus ou moins dans l’ordre des tours, et au verre laissé immobile devant elle, Alyssa voit sa gêne gonfler lorsque Sean boit, suivi de Kallen et Blake. Oliver hésite, mais finit par boire aussi, et c’est Suzie qui enfonce le clou en buvant également.

-Suzie ?!
-Quoi ? C’est arrivé.

La concernée hausse les épaules et l’intervention d’Avis dissipe le choc de la jeune rouquine, puis Simon boucle la boucle en amenant son verre à ses lèvres.

-Ça promet pour la case du baiser.

Comme si le fameux malheur sourd au tour d’Avis se réveillait enfin après le shot de Sean, la bouteille de Kallen s’arrête sur la case citée, et on se doute qu’il n’aura pas la même chance deux fois. Toujours confus de l’échange complice entre Avis et Aaliyah, il tourne à nouveau avec une désagréable sensation au creux de l’estomac. Le goulot manque de peu de s’arrêter sur Alyssa, mais pointe bien l’extrémité du genou de Simon, assis en tailleur. Ce dernier lève un regard amusé vers Kallen, auquel le châtain répond au tac-o-tac.

-Continue d’espérer, Simon.

Le blond éclate d’un rire franc tandis qu’un “Ouuuuh !” théâtral s’ensuit des deux frères, d’Aaliyah et Blake. Kallen s’envoie le shot et se tourne vers sa voisine. Obligée de l’imiter par le choix de la bouteille, Blake pose son regard sur Avis avant de boire.

-Bourrés bien avant d’être à poil, à ce rythme-là.

C’est aussi l’impression de Kallen, qui a pour sa part encore tous ses vêtements sur le dos. Oliver récupère la bouteille et tombe sur vérité, avec Simon pour lui poser la question. Changeant de registre, il lui demande s’il a déjà enfreint la loi. Oliver soutient son regard quelques secondes. Nouvelle hésitation – ou réflexion – et il hoche la tête. Une curiosité un brin plus sérieuse se propage parmi le groupe. Si la confession étonne son frère, Sean n’en montre rien et l’attention se déplace vers Suzie. Celle-ci tire une action, décidée par Blake qui réclame un massage en décalant ses cheveux de sur ses épaules. La jeune fille s’exécute et Aaliyah prend le relais. Elle donne une poussée gracieuse de sa main libre et le goulot achève sa course sur “Je n’ai jamais” avec Avis en élu pour l’affirmation.

-Fais gaffe à ce que tu choisis, t’es pas en position de t’attirer des ennuis.

À la menace, plusieurs encouragent Avis à ne pas l’écouter, Kallen compris.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Lun 25 Juil - 18:25
Il se sent crever. Là, en direct des genoux d’Aaliyah, il est prêt à bondir pour embrasser Kallen à la place de Simon alors que rien ne justifierait ce geste. Il ne comprend même pas cette angoisse sourde qui le prend aux tripes. Ce besoin urgent de l’en empêcher et ses yeux fixent longuement le châtain avant qu’il ne réalise qu’il a décliné alors même que lui se faisait déjà le film de la suite. Pas faute que la jeune femme lui démonte un peu l’oreille en rejoignant de bon cœur le chœur qui se forme à la remarque de Kallen, qu’il ne rallie pas à son tour.

Il respire de nouveau et c’est tout ce qui lui importe alors que le jeu continue.
Parvenant à sourire à Blake à sa remarque, alors qu’elle s’envoie un shot.
Et même à trouver une question pour la rouquine dans son dos.

“Je n’ai jamais...” Un sourire grivois ourle ses lèvres alors qu’il parcourt le cercle du regard. “fait un rêve érotique incluant une personne de ce jeu.”

Lui et Simon prennent une gorgée et ça siffle dans le cercle, ça s’interroge. Il y a une surprise commune lorsque Alyssa boit et Avis avale une nouvelle longue gorgée pour masquer son visage en train de se décomposer. Il n’a pas besoin d’être devin pour savoir de qui elle a probablement rêvé. Et le fait qu’ils aient ce point unique en commun le met d’un coup d’une humeur massacrante, il en oublie même de charrier Sean puis Blake avec les autres lorsqu’elle boit à son tour. La pensée qu’il a rêvé, lui, de Kallen alors que ce dernier n’a pas bu lui ferait sans doute crisper les poings ou la mâchoire si Aaliyah n’était pas en premier plan pour sentir ses muscles se contracter.

Ça ne l’empêche pas de faire partir la bouteille une fois de plus et il prend le shot comme l’indique le goulot : ça lui fait une très bonne raison de boire au moins. Simon à ses côtés tombe sur une action que Kallen doit lui donner, et Avis retrouve un sourire amusé en entendant ce qui franchit sa bouche. Simon doit embrasser l’un des deux frères. Il y a d’abord un blanc léger puis les deux en chœur commencent à brailler que c’est contraire aux règles - l’Anglais se dit qu’ils sont vraiment petits joueurs d’ailleurs - jusqu’à ce que Sean capitule pour sauver les fesses d’Oliver.

“Tu diras pas que j’ai jamais rien fait pour toi  !”

Le baiser est moins approfondi qu’avec Aaliyah mais le spectacle fait ricaner. Plusieurs d’entre eux ont déjà un peu trop bu et l’alcool doit commencer à monter dans certains esprits. Pour le moment, l’Anglais ne s’en tire pas trop mal. Un verre fini, un shot de pris et pas mal de chips avalées pour palier aux effets.

Alyssa tombe ensuite sur le “Je n’ai jamais” qu’Avis commence à trouver relativement utile pour grappiller des informations, et c’est sa sœur qui se retrouve à la lui poser. Elle enfonce davantage le menton contre son épaule en réfléchissant et elle l’entoure de ses deux bras.

-Hmmmmmm. Elle se creuse la tête, peut-être pour ne pas embarrasser davantage sa sœur. -Je n’ai jamais consommé de drogue.

Avis boit sans une hésitation.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Lun 25 Juil - 21:12

Disaster
Kallen remarque à peine Simon boire et s’intéresse tout autant à la gorgée d’Alyssa. Il essaie plutôt de se persuader qu’une brève apparition à la fête du mois dernier n’a pas suffi à Avis pour rêver d’une des filles. De l’extérieur, il paraît déphasé par l’enthousiasme général avec son verre entre les mains, sans qu’il n’y touche. Son rêve à lui était bien plus intime, alors même que le brun était à moitié couvert. Il se demande tout de même à quoi ressemblait celui d’Avis, et en esquisse un sourire de réaliser son aveu devant le groupe. Une nouvelle rasade glisse au fond de sa gorge tandis qu’Avis avale son shot, et la bouteille repart.

Joueur, Kallen envoie Simon embrasser l’un des deux frères, celui de son choix, comme pour se faire pardonner son précédent refus. On n’est pas sûr de l’autoriser, mais Sean se dévoue pour son frère et on passe vite au tour suivant. Le châtain en profite pour se lever et aller remplir son verre, tendant la main vers Avis pour lui proposer la même chose. Aaliyah ajoute le sien. Le temps qu’elle se décide sur sa question, Kallen leur ramène leurs verres et se réinstalle à sa place. Cette fois-ci, tout le monde boit à l’exception de Simon et Suzie. C’est d’ailleurs sur cette dernière que tombe la bouteille de Kallen, avec une vérité.

-Il s’est passé quoi pour que tu arrives en retard au boulot, l’autre jour ?

D’abord étonné qu’une fille qu’il n’a jamais croisée avant ce soir soit au courant de cet épisode de sa vie, le regard choqué d’Alyssa pour son amie donne une bonne idée d’où provient l’information. Dans une confidence mise à jour sans remords par Suzie dont les yeux restent ardemment fixés sur Kallen qui, loin de partager la même problématique, finit par rompre le contact visuel en soufflant. Il dépose son rhum & coke à ses pieds et relève les yeux sur la brunette.

-C’était stupide. Je suis allé chez Avis et on s’est enfermés dehors en allant fumer. Il était plus de minuit, le concierge répondait pas et tout était fermé. On voulait pas appeler les flics pour ça alors on a mis un réveil en dormant sur la terrasse. Pas notre moment le plus glorieux.

Simon et Blake pouffent de rire.

-Finalement le portable a manqué de batterie et on s’est réveillés en retard.

Kallen grimace tandis que Suzie tourne son regard vers Alyssa dont le visage ne sait plus quelle émotion adopter.

-Pétez une fenêtre la prochaine fois, les gars.
-Avec quoi, les chaises en plastique du patio ? La table ?

Blake lui donne le point et s’empare de la bouteille. Pendant qu’elle tourne, le châtain jette un coup d'œil en direction d’Avis et sursaute lorsque la tête de Blake atterrit sur ses cuisses. Son regard dévie vers le plateau où il comprend le sort tiré. Récupérant son verre, il en prend une gorgée sans toucher la jeune femme qui le prend pour un oreiller, et dont on râle qu’elle change les règles aussi : elle n’est pas assise.

-Laissez-moi, je vous ai fait des nachos.

La remarque fait un peu rire Aaliyah et Sean et on décide qu’elle l’a bien mérité. Vient le tour d’Oliver sur une action, avec Kallen encore pour la décider. Aaliyah lui hurle de l’envoyer rouler une pelle à Simon, mais il n’est pas si mesquin et lui demande de fermer les yeux jusqu’à son prochain tour. Sentant les coups fourrés venir d’avance, il obtempère tout de même et Sean lui envoie des gouttelettes de tequila au visage dès la seconde où ses paupières s’abaissent. Son frère l’envoie balader sans même questionner l’auteur du crime. Ça amuse tout le monde, puis Suzie continue la partie, son goulot atterrissant comme Blake sur la case des cuisses, mais pas celles de Kallen cette fois. Plutôt celles de Simon qui l’accueille à bras ouverts, et sur qui elle s’assied sans état d’âme particulier. Simon n’en perd pas son sourire pour autant, et Aaliyah récupère la bouteille. L’action tombe sur Blake et la jeune femme aux longs cheveux noirs pousse son verre vide devant elle.

-Sers-moi un piña colada, s’il-te-plaît.

-Ça va la séance spa, Blake ? Riant, elle lève le nez vers Avis. Bon rock star, va donc t’occuper de ta bouteille, je vais servir la princesse.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Lun 25 Juil - 22:40
C’est vrai, ça, Kallen, il s’est passé quoi demande son esprit avec une certaine perfidie. Et Kallen y répond avec le plus gros mensonge du monde, auquel Avis répond en levant le plus discrètement possible son verre vers lui pour le féliciter, une fois l’explication donnée. C’est bien loin de la réalité. Jusqu’à ces chaises en plastique sur son balcon.

Pourtant il se tait.
Parce qu’il ne veut pas le voir se décomposer s’il ouvre grand sa gueule pour dire que ça ne s’est pas du tout passé comme ça. Parce qu’il ne veut pas leur étaler cette soirée qu’ils ont partagé, entre alcool, confidences à mi-voix et danse. Même si ça le titille, quand il voit la tête de Blake rejoindre ces genoux sur lesquels il aurait bien aimé poser son postérieur, et qu’il doit prendre une gorgée de plus du verre que le châtain lui a ramené quelques minutes avant pour s’en empêcher. Même s'il jubile sans tenter de se retenir de voir les mains soigneusement éloignées de la jeune femme étalée sur lui.

Il la maudirait presque, Blake, de l’obliger à quitter les genoux de sa rouquine préférée. Il grogne et dresse fièrement son majeur avant de se laisser glisser par terre.

Avis retrouve le sol.
Pour la première fois depuis quatre tours.

Ça lui ferait presque bizarre et il sourit une énième fois, remuant quelques secondes d’une fesse à l’autre le temps de comprendre qu’il ne trouvera rien de mieux confortable que ça jusqu’à la fin du jeu, s’il ne retombe pas encore sur la case des genoux. Il en a plusieurs autres à faire, non ?

“Au niveau du confort, Aaliyah gagne le point.”

La malice brille au fond de son regard alors que d’où elle est, Blake lui envoie son majeur. Malice qui s’accentue en voyant la bouteille qu’il a envoyé à tourner s’arrêter sur le baiser et il relance. Jusqu’à ce qu’elle pointe - la traitresse ! - vers lui-même et un éclat de déception passe au sein du cercle. Il laisse échapper un rire. Ce sera pour le prochain coup et tant pis, ce n’est pas comme si toutes les personnes présentes avaient forcément envie de coller sa langue dans sa bouche, de toute façon.

-On a le droit de changer les règles pour lui aussi ?

Avis s’étouffe sur la gorgée d’alcool qu’il est en train de prendre. Il envoie un coup d’œil faussement choqué vers la jeune femme qui lui renvoie un sourire tout aussi faussement innocent. Mais les règles sont les règles, rappelle Blake malgré sa légère tricherie actuelle et le tour passe à Simon. Qui après un éclat de rire file s’assoir sur les genoux de Sean qui l’accueille en riant également. Alyssa quant à elle doit faire tomber son premier vêtement et après une longue hésitation, elle retire sa veste sous les applaudissements de sa sœur. Sean vire enfin sa seconde chaussure pour sa part.

“Je parie sur Sean pour le premier à poils du coup.”

Il lance en riant.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Mar 26 Juil - 3:38

Disaster
Blake échappe un rire discret au doigt d’honneur envoyé dans sa direction, vraiment peu dérangée par la grossièreté, et Aaliyah profite du retour de ses jambes pour disparaître vers la cuisine le temps de lui préparer son cocktail. La rouquine a néanmoins le temps d’entendre le compliment d’Avis et s’en réjouit sans modération. Pour quelqu’un qui ne connaissait pratiquement personne en arrivant, le brun s’intègre avec une facilité impressionnante. Blake lui réexpédie son majeur et le châtain éclate de rire en reprenant une gorgée. Il sourit encore, lorsque la bouteille arrête sa course sur la case du baiser, et doit être le seul en dehors d’Avis à l’avoir encore au visage quand le second lancé s’achève sur sa propre personne. Croisant son regard, il lui mime un silencieux “Nice one” à son tour avant qu’il ne soit charrié par Aaliyah, de retour avec le piña colada de mademoiselle.

Simon et Sean reprennent le fair play, et Oliver se plaint de ne pas être témoin de la scène. C’est qu’on l’avait un peu oublié, dans son coin. Aaliyah la lui décrit sans aucune fidélité à la réalité, causant l’hilarité de tout le monde, à part Oliver. Le coin rehaussé de ses lèvres trahit toutefois son amusement. Alyssa poursuit et doit abandonner un premier morceau, mais lequel ? La question la taraude une bonne minute et elle se décide enfin sur la veste. Gratifié du même destin, Sean se sépare d’une autre chaussure, et c’est à Kallen. Ce dernier doit boire un shot et il s’exécute non sans lâcher à l’autre extrémité du cercle.

-Alors, satisfait, Green ?

Blake se redresse et décoche un regard amusé au châtain avec sa tête de vainqueur.

-Calme-toi Kallen, t’as pas battu de record Guinness.

Riant en retour, il boit une gorgée tandis que sa voisine atterrit sur un “Je n’ai jamais” dicté par Sean.

-Je n’ai jamais eu de coup d’un soir.

Ce résultat amène quelques surprises, avec un total de trois buveurs seulement : Sean, Aaliyah et Avis. Puis c’est à Oliver de rouvrir les yeux et de tirer la case des genoux. Seul bémol, ça tombe sur Simon, lui-même déjà sur ceux de Sean. Il pourrait y avoir un autre débat sur les règles, mais d’un accord tacite Oliver se met en sandwich contre Simon et les deux s’esclaffent d’entendre Sean se bomber d’indifférence face au poids qui l’écrase. Kallen se décale un peu vers Blake pour éviter de se trouver dans la trajectoire d’une mauvaise chute le cas échéant et Alyssa en prend de la graine en allant occuper la place de Simon. Suzie doit par la suite retirer un vêtement et opte pour une ballerine. Comme il s’agit de son premier bout de linge à faire tomber et qu’elle porte une robe, personne ne proteste. Aaliyah revient à la charge avec un second “Je n’ai jamais” et Simon comme délégué.

-Je n’ai jamais été largué.
-J’avais huit ans. Le mec est clairement passé à côté de l'amour de sa vie.

Aaliyah boit par principe. Ça rigole. Alyssa suit sa sœur. Sean se joint au club. Pas Kallen.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Mar 26 Juil - 11:30
-Alors, satisfait Green ?

Taquin, Avis se contente d’une moue à l’air d’un “peut mieux faire” et avale une nouvelle rasade de sa boisson. Il est plutôt fier de lui, à vrai dire. Les effets de l’alcool restant pour le moment relativement limités, contrairement à d’autres dans le cercle, ce qui n’empêche personne de continuer.

-Je n’ai jamais eu de coup d’un soir.

Encore une fois il n’y a pas d’hésitation pour Avis. Ils ne sont que trois à boire mais ça lui tire un rire quand Aaliyah lève la main vers lui, qu’il vient frapper avec la sienne. Et il apprécie encore un peu plus cette nana qui respire la vie quand on la regarde.

De nouveau, le cercle se retrouve mis à mal. Oliver rejoint Sean et Simon en s’installant comme il peut sur les genoux du désigné et les plus proches s’en éloignent au cas où la pyramide qu’ils forment s’écroulerait. Alyssa venant prendre la place de Simon quand Kallen se rapproche légèrement de Blake. Suzie retire une ballerine. Quand Aaliyah tombe sur la case du “Je n’ai jamais” pour lequel il ne boit pas. Il faudrait qu’il ait déjà été en couple pour ça, et même ses coups d’un soir c’est lui qui se barrait avant leur réveil ; il rit en chœur avec les autres quand la rouquine boit malgré son explication. Sa sœur la suit puis Sean encore une fois.

Avis se voit ce coup-ci contraint de retirer un vêtement. Avec aisance il se débarrasse du tee-shirt qui rejoint son sweat et les tatouages qui le couvrent se dessinent dans la lumière tamisée de la pièce. Et comme par instinct, son regard se dirige de nouveau sur Kallen. Se love dans le sien, s'y perd avec tendresse. Il est possible que ses anthracites se voilent légèrement lorsque son cœur s'accélère. Qu'il se morde doucement la lèvre avant de s'arracher à sa contemplation en détournant la tête.

-Dis au joueur à ta droite que tu aimerais le voir nu.

Il y a une hésitation dans le dernier mot d’Aaliyah et la même se dessine chez Simon. Chacun se demande sans doute à qui Simon doit le dire, Alyssa qui se trouve actuellement sur la droite de Simon ou Avis qui est réellement son voisin. Le jeune homme finit par braquer son regard sur le brun qui décide qu’il l’aime bien lui aussi, il a des tripes et du plaisir à jouer.

-Avis, si tu savais à quel point je te veux nu dans mon lit...

Il en joue et leurs regards se rencontrent alors que les yeux gris s’illuminent d’une lueur presque indécente. L’Anglais se prend même l’audace de glisser la pointe de sa langue sur ses lèvres, un léger sourire s’y esquissant.

“Mais quand tu veux...”

Avant d’éclater de rire alors qu’Alyssa envoie tourner la bouteille à son tour. C’est Blake qui doit lui trouver son “Je n’ai jamais” qu’Ave attend avec une certaine impatience.

-Je n’ai jamais posé de lapin à quelqu’un.

Cette fois Avis hésite. Ce n’est pas comme s’il avait eu de vrais rendez-vous, la plupart de ses rencontres se faisant assurément au gré du hasard et comme il ne revoit jamais ces personnes... Plusieurs d’entre eux boivent. Lui hésite encore, porte le verre à ses lèvres puis le repose sans avoir bu. Avant de prendre finalement malgré tout une gorgée.

Sean quant à lui tombe sur les genoux et il se libère de sa pyramide dans un cri de victoire. Rejoignant ceux d’Alyssa vers qui le goulot a pointé et ça fait marrer Avis de voir ce grand gaillard tenter de se faire aussi léger que possible pour ne pas écraser la jeune femme.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Mar 26 Juil - 17:20

Disaster
Le second degré d'Avis passe à la trappe et le châtain s’empare du verre à côté de lui, le portant avec détermination contre ses lèvres.

-Qu’est-ce que… Kallen ! T’aimes même pas le piña colada.

La forte grimace le confirme et il s’empresse de rendre le cocktail à Blake qui le récupère en riant.

-Bah ouais. Andouille.

N’ayant pas plus que lui l’occasion de boire aux “Je n’ai jamais”, Blake rapatrie quelques bouteilles utilisées pour les shots autour d’eux et ils s’improvisent une bombe d’alcool à deux. Avant de la boire, Kallen relève les yeux vers Avis et Aaliyah, trop fiers de se taper mutuellement dans la main. Un sourire amusé étire ses lèvres et le jeu continue. À ce stade de la partie, les gens retiennent davantage les informations qu’ils les commentent. Les actions deviennent plus distrayantes que les vérités. Trop, pour certaines.

Avis doit retirer un autre morceau de vêtement et alors que les regards convergent vers l’impressionnante quantité de tatouages sur son torse, celui de Kallen se fond dans les yeux braqués sur lui. Ce gris clair quasi familier par la force des rencontres, jamais avare d’émotion. Toujours si franc. Il se mord la lèvre et, d’un simple geste, le cercle s’étend comme un gouffre. Son cœur en a le vertige, mais c’est Blake qui s’agite en manquant de peu de recevoir une manche sur le front.

-Mais tu fous quoi, Kallen ?
-J’ai chaud.

Il passe son sweat par-dessus sa tête et le laisse tomber à côté de lui, l’air de mieux respirer avec une épaisseur en moins. Blake rigole et lui plaque son verre froid sur la joue.

-C’est la bombe ça, t’es tout rouge.

Kallen la remercie et reporte son attention sur la partie, mais la sensation de vertige s’accentue. Que Simon plaisante sur son action, il le comprend. Le blond a toujours aimé donner un bon spectacle et il a le cran pour le faire, mais qu’Avis réponde avec autant d’enthousiasme tord quelque chose au fond de lui. Alyssa et lui sont les seuls à ne pas rire. Un autre “Je n’ai jamais” arrive quand elle tourne la bouteille, auxquels Kallen commence à prendre l’habitude de ne pas boire, alors il regarde qui le fait.

Plus précisément, il observe Avis hésiter avant qu'il ne prenne une gorgée, puis oublie encore de rire avec les autres lorsque Sean migre sur les genoux d’Alyssa. Ne semble même pas remarquer le retour de son propre tour avant que Blake ne le ramène gentiment à l’ordre et lui serve le shot pour lequel il est reconnaissant. La jeune fille quitte ensuite ses côtés pour aller s’asseoir sur les genoux d’Aaliyah qui commence à causer business en parlant de taxer les prochains qui prendront place sur ses cuisses.

-Un pareil confort, ça se paie.

Oliver donne un bon coup à la bouteille qui met un moment à s’arrêter sur “Je n’ai jamais” et Aaliyah qui lance avec exagération.

-Je n’ai jamais été amoureuuuuse.

Elle boit dans la seconde. Alyssa et Suzie aussi. Oliver suit avec une ombre dans le regard. Blake tourne son verre entre ses mains sans le porter à ses lèvres. Pareil pour Sean. Ne reste plus qu’Avis, Simon et Kallen dont l’hésitation persiste.

-Avant demain, les mecs.

Le châtain fronce les sourcils et se décide à boire le shot d’un coup raide. Aaliyah applaudit tandis que Simon se résigne à laisser le sien où il est.

-C’est pas grave Avis, on te filera un dictionnaire plus tard.

Une tape atterrit dans le dos de l’Anglais comme la bouteille de Suzie s’immobilise sur la case du shot. Venant d’en boire un, elle y va un peu plus lentement et c’est au tour d’Aaliyah. Le goulot tombe sur le morceau de vêtement, et elle balance sa blouse sans faire cas du soutien-gorge violet exposé.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Mar 26 Juil - 18:55
Le sweat que Kallen a retiré, Avis l’a vu glisser par dessus sa tête et ça lui aura tiré un sourire en coin le temps de plusieurs secondes. Puis tout s’enchaîne, les tours et cette fausse drague qui les fait rire. Le châtain boit un shot encore et l’Anglais se demande combien il lui en coule dans les veines à cet instant. Quant à Aaliyah, elle se fait de nouveau envahir, par Blake cette fois. Blague dessus et il rit. Jusqu’à ce que le “Je n’ai jamais” tombe et son regard se trouble alors que le verre reste en suspend entre le sol et sa bouche.

Est-ce qu’il a déjà été amoureux ?

Sans savoir pourquoi, il jette un regard par en dessous vers Kallen. L’observe à la dérobée et remarque qu’il n’est pas le seul à hésiter. Puis reporte son attention sur le liquide brun dans le verre sans savoir quoi faire.

Est-ce qu’il est déjà tombé amoureux.
C’est une grande question à laquelle il ne sait pas comment répondre.

Parce que quand il sent son cœur ralentir, s’accélérer, sauter des battements, quand il ne sait plus comment respirer juste à la vue d’un regard pailleté d’or, qu’est-ce qu’il doit en penser ? Ce n’est pas de l’amour, il y a cette voix au fond de sa tête qui le répète. C’est juste du désir, ça fait trop longtemps, sussure sa raison. Qu’est-ce que ça pourrait être d’autre après tout que ça, c’est pas quelqu’un qui aime, lui. C’est quelqu’un qui frappe d’autres types dans le sable et se fout leur sang sur les mains. Quelqu’un qui gueule, avec la colère dans le cœur.

Ça lui retourne le bide et la voix d’Aaliyah lui tire un sursaut.

-C’est pas grave Avis, on te filera un dictionnaire plus tard.

Il a perdu son sourire et ne répond pas. Ni par une blague, ni par une pique, il se contente de lancer la bouteille puisque c’est son tour. En se disant qu’elle se fout de sa gueule quand elle pointe Kallen, après avoir désigné la case des genoux. Pourtant il ne râle pas et même s’il est en plein centre des pensées qui le maltraitent, Avis se lève et embarque son verre - laissant les chips sur place.

Le châtain est tombé amoureux, lui, au final.

Malgré le chaos dans sa tête, Ave retrouve un sourire doux pour lui. Sa main tapote la jambe de Kallen pour qu’il lui fasse une place et il vient s’assoir entre ses jambes. Sentant presque immédiatement une chaleur intense grimper au creux de ses joues et il remue un peu d’inconfort alors que Simon retire en bon joueur son pantalon. Il s’essuie le front quand Alyssa prend un shot de plus. Et pivote un peu vers le châtain pour approcher sa bouche de son oreille.

“J’ai chaud, Alaska.”

Il murmure d’une voix un peu plus rauque que d’habitude alors que son souffle agité cogne contre la peau de Kallen. Qu’il ferme les yeux un dixième de seconde en inspirant son odeur. Avant de se redresser sans aucune envie de le faire parce que son corps a tellement envie de rester là, blotti contre lui comme il l’a fait avec Aaliyah même si c’est différent. Il n’avait pas peur de la mettre mal à l’aise comme il s’en inquiète pour le châtain alors que son cerveau lui renvoie leur slow en pleine face, comme pour lui rappeler qu’il s’en foutait bien à ce moment-là.

Alors il ne se redresse pas totalement comme il l’avait prévu.
Venant appuyer son épaule et une partie de son dos contre le torse de Kallen.
Empêchant sa tempe d’aller reposer contre la sienne même si l’envie le dévore.

Et sa main libre se pose discrètement sur le genou contre lui ; distraitement il y dessine quelques formes, quelques traits, sans lâcher le jeu devant lui du regard. Cette bouteille qui tourne, indéfiniment, comme si le temps s’était ralenti. S’il se serre un peu plus contre lui, est-ce qu’il pourra sentir son cœur battre dans sa poitrine ?

-Je n’ai jamais fantasmé sur quelqu’un du même sexe. balance Blake au tour de Sean.

Son bras amène son verre à ses lèvres sans qu’il ne sache vraiment comment alors que l’un des objets du déli se trouve dans la pièce. Qu’Avis repose contre son torse. Et même s’il peut pas s’empêcher de se dire qu’il a de sérieux problèmes, il se presse légèrement davantage contre lui comme s’il voulait s’y fondre. Blake boit également. Simon aussi. Aaliyah. Même la discrète Suzie. Mais pas Kallen, même s'il peut voir ses doigts serrer trop fort le verre pour que l'Anglais soit sûr que c'est honnête, et ça lui fait ce truc alors que c’est totalement ridicule. Est-ce que ça lui est arrivé de penser à eux après ce slow qu’ils ont dansé ? L’Anglais doit plaider coupable d’y avoir repensé plus d’une fois. D’y repenser encore à l’instant et d’à quel point il a eu envie de poser ses lèvres contre sa gorge, de le faire frémir.

La chaleur grimpe d’un cran et lui broie la poitrine.
Il se demande si ses tatouages ne vont pas finir par fondre tellement il crame de l’intérieur.
Il boit une bonne partie de son verre d’une traite en espérant que ça l’aide.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Mer 27 Juil - 4:25

Disaster
Il ne sait pas trop à quoi il a pensé, en avalant le shot sur l’amour. Ce qu’il ressent n’a certainement pas cette portée, pourtant il n’a jamais rien connu de semblable et se dit que peut-être, Avis hésite pour l’exacte même raison. Il sait aussi qu’il a craqué par pression sociale. Pour ne pas être celui à ne pas boire, encore. À ne pas avoir vécu quelque chose sous prétexte qu’il en est aux premiers balbutiements. Ça peut devenir quelque chose. Ils ont dansé, ils ont dormi ensemble : ce n’est pas rien. Finalement, ne pas boire aurait sonné faux.

Il ne rit pas non plus, à la remarque d’Aaliyah. Pire, il lui en veut un peu de se moquer, mais Avis tire ses genoux à la bouteille et son ressentiment pour elle s’évapore. Il se rappelle la manière dont il s’est pratiquement avachi sur elle. Elle avec son bras autour de sa taille, à lui rire dans l’oreille. Est-ce qu’Avis compte faire la même chose avec lui ? Sa question trouve réponse dans une main qui lui demande de pousser sa jambe et Kallen l’écarte sans prendre conscience l’absence de raillerie autour d’eux. C’est Simon qui rafle les cris et les applaudissements pour le retrait de son pantalon, personne ne semble s’intéresser à la position que prend Avis entre et non sur ses cuisses. Il faut dire qu'ils n'en sont pas à une dérogation près, mais tout de même.

Alyssa doit ensuite boire un shot, Kallen le voit au goulot qui s’arrête sur la case au centre du cercle. Son esprit en est toutefois encore à essayer d’assimiler la présence d’Avis contre lui. Il n’y a que la mince couche de tissu de son t-shirt entre son torse et le dos mis à nu du brun. Sa chaleur traverse la fibre avec une facilité déconcertante, mais elle n’est rien en comparaison du souffle qui s’échoue contre son oreille. Face à cette voix grave et chuchotante, toutes ses terminaisons nerveuses s'enflamment une allumette. Il frémit et lutte contre l’envie de soupirer. D'en vouloir plus. Il cherche à reprendre contenance malgré le trouble dans son regard.

-Attends. Qu’il murmure en retour.

Ses doigts glissent dans son cou. Prudemment, pour éviter de lui coincer un cheveu dans l’écharpe. Les boucles brunes lui courent comme de l'eau sur la main alors qu’il retire délicatement l’étoffe pour la remettre autour de sa propre nuque. Il espère le soulager d’un peu de chaleur et prie pour que quelqu’un ait la bonne idée d’ouvrir une fenêtre. Lui ne lèvera pas ses fesses avant deux tours, même si Avis le lui demande, mais le brun n'en fait rien. Au contraire, il prend tranquillement ses aises et le cœur de Kallen se gonfle, prêt à s'envoler. Il n’arrive pas à y croire.

Ses doigts se tendent subtilement vers ceux posés contre son genou et il lui rend sa caresse en feignant de se diriger sur son verre, histoire de se préparer au “Je n’ai jamais” de Sean. Quand Blake pose l’affirmation ensuite, le temps semble se suspendre. En premier lieu parce qu’il est aux premières loges pour voir Avis boire. Lui d’abord, puis Blake elle-même. Simon. Aaliyah. Suzie. Kallen sent le poids du brun se reposer un peu plus contre sa poitrine qui en retour ne réussit qu’à s’affoler davantage. Il referme sa main autour du verre, et elle reste fermement au niveau du sol, loin de ses lèvres.

Il ne veut pas s’exposer comme ça. Ça semble peut-être facile pour certains, mais lui n’a pas l’habitude de ce genre d’aveu. Qu’Avis soit blotti contre lui est déjà un miracle en soit, assurément il n’a pas besoin de preuve supplémentaire ? Ce n’est qu’un jeu, et Kallen s'est assez amusé, il ne veut plus jouer. Un tour encore, et il proposera une pause. Les gens vont se disperser, plus personne n’y pensera et ils pourront se commander une pizza. Passer à autre chose.

-À toi, Kal.

Le châtain avise la bouteille deux secondes et décide de se servir de la longueur de ses jambes pour taper dedans avec son pied. Le goulot fait à peine deux tours et se freine sur la case vêtement. Tout de suite après, Kallen replie sa jambe pour défaire les lacets de sa chaussure à une main. Une pression sur le talon et la bottine s'échappe, puis bascule sur le côté. Toute aussi confortablement installée, Blake écoute sa flemme et donne une petite poussée sur la bouteille. Un nouveau "Je n'ai jamais" offert par Suzie.

-Je n'ai jamais été à l'université.

Elle ne boit pas. Kallen non plus. Alors que décidément hésitant, Oliver repose son verre au bout de deux tentatives avortées vers ses lèvres. Il rattrape le coup en tombant sur un shot, puis Suzie atterrit sur une action que doit lui rendre Blake. Une histoire de photo embarrassante, Kallen n'est pas trop sûr, trop concentré qu'il est par les doigts du brun sur son jean. Il pourrait sûrement s'endormir comme ça, s'ils étaient déjà dans la chambre à l'étage.

-Je suis content que tu sois là, ce soir.

À la fête.
Avec ses amis.
Contre lui.

Aaliyah boit un shot qu'elle engloutit en poussant un cri de victoire, et pour une fois Kallen croit savoir ce qu'elle ressent.

Avis Green

Messages : 107
Date d'inscription : 23/01/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Avis Green
Voir le profil de l'utilisateur
Avis Green

Mer 27 Juil - 11:05
Avis avale le shot vers lequel pointe la bouteille sans broncher.
Un soupir discret lui effleurant la bouche alors que l’alcool s’écoule en lui.

Il ignore à quel moment il a réellement décroché du jeu. Quand Aaliyah a posé cette question qui l’a tant troublé. Ou quand il a rejoint Kallen sans pouvoir résister à la tentation de se glisser le plus étroitement possible contre lui. Peut-être quand il a senti les doigts dégager doucement les mèches prises dans l’écharpe. Ou alors quand cette dernière a glissé sur sa peau pour la dégager, rejoignant la gorge de son propriétaire. Quand la main de Kallen a effleuré la sienne, il était pour sûr déjà perdu. Également quand il retire sa chaussure et qu’il doit à tout prix retenir sa main pour ne pas tirer les lacets avec lui.

Ça ne peut être qu’un miracle si son esprit parvient encore à capter certaines phrases. Comme le “Je n’ai jamais” de Suzie pour lequel il a encore bu. Même s’il n’a pas mis les pieds à l’université plus d’une semaine avant de préférer les soirées aux cours durant lesquels il s’emmerdait. Ou comme les sifflements alors que Simon est le premier à se retrouver en sous vêtements - bon joueur, il aura gardé ses chaussettes au final au lieu de faire durer le suspens. Rejoint quelques secondes après par Sean qui retire son pantalon. Alyssa aura reçu une vérité par Suzie que l’Anglais n’aura même pas écouté. Concentré sur ces battements affolés qu’il croit sentir pulser contre son dos. Sur la voix qui s’échappe.

-Je suis content que tu sois là, ce soir.
“Moi aussi, Kal. Je me sens bien, là.”

Il murmure.
Est-ce que c’est réel ?
Il n’a aucune réponse à donner.
Il a du mal à savoir où se situe la réalité d’un coup. Où s’arrêtent ses illusions et ses espoirs.

Comment ça pourrait être possible, après tout ? Pourquoi le cœur de Kallen ferait ce bruit dans sa poitrine, comme le tic-tac rapide d’une horloge devenue folle alors qu’Avis cache toutes ces choses ? Alors qu’il porte sur ses épaules des hontes, des peurs, des misères qui se fondent en lui comme une seconde peau. Toutes ces douleurs. Ce sang déversé à flot. Ces blessures qu’il reçoit, qu’il donne. Quelque chose en lui a tellement envie d’y croire quand sa raison martelle que ce n’est pas possible. Ce n’est que l’alchimie de deux corps qui se trouvent, après tout il n’a connu que ça. Qu’il ne mérite rien d’autre alors qu’il a déjà brisé des couples et des familles, apporté la pire des douleurs à quelqu’un qui perd son âme-sœur.

Avis termine son verre trop rapidement. S’en sert un autre avec la bouteille laissée aux côtés de Kallen. Qu’il se prend aussi rapidement avant de réaliser le mélange qui a été fait. Il tire une grimace mais ne parvient même pas à râler que c’est dégueulasse. Comme il ne s’écarte pas non plus du châtain une seule seconde par peur de le perdre à tout jamais.

Ça finira par arriver, ça souffle, perfide, en lui.
C’est obligé, quand Kallen saura tout, il prendra la porte et ne se reverront plus et Avis ne pourra pas lui en vouloir. Il le ferait sans doute à sa place.

Il ferme les yeux. Les pensées vont trop vite dans son cerveau embrouillé, s’emmêlent et ça n’a plus rien de cohérent. Il finit même par marmonner, à voix basse, en espérant que Kallen soit le seul à l’entendre.

“Ça tourne ton truc.”

Ou alors ce sont les émotions, encore.
Les peurs qui s’y mêlent. Les doutes qui sifflent leurs horreurs.

Kallen Galloway

Messages : 110
Date d'inscription : 23/01/2022
Age : 25
Kallen Galloway
Voir le profil de l'utilisateur
Kallen Galloway

Mer 27 Juil - 18:20

Disaster
Mêlée à l’alcool, la chaleur du corps d’Avis le plonge dans un doux confort. Il n’entend plus grand chose, en dehors de son pouls trop rapide. Les garçons à moitié nus – et bien plus pour Sean – n’attirent ni son attention et encore moins son regard. Une bulle fragile s’est formée autour de lui – d’eux ? – et le châtain esquisse un sourire à la réciprocité de son aveu. Avis bouge le temps de se servir un autre verre et il ne peut pas s’empêcher de rire tout bas en apercevant sa grimace lorsqu’il avale une bonne rasade de la bombe trafiquée un peu plus tôt avec Blake.

Pendant ce temps, Sean ne s’est pas privé d’effectuer un petit tour sur lui-même en boxer avant de revenir s’asseoir. Avis se plaint que ça tourne et à en juger par le visage tourné vers eux, Sean aussi a entendu. Son regard croise celui de Kallen, soudain saisi d’un instant de panique, mais il n’y a rien d’alarmant dans les yeux posés sur lui. Qu’un amusement léger comme il y en existe des milliers dans ce genre de soirée, parce que vient toujours un moment où l’alcool monte trop vite à la tête de quelqu’un. Les gens autour du cercle lui paraissent si précieux d’un coup, alors qu’il ne connaît pas le nom de famille de la moitié d’entre eux. N’avait même jamais rencontré Simon, Suzie et les deux frères avant ce soir.

-Je sais. Qu’il finit par murmurer à Avis.

Sean s’est détourné et Kallen réalise qu’ils en sont à son tour pour la bouteille.

-On fait une pause ? Je commanderais bien de la pizza, quelqu’un en veut ?
-Moiiiiii !

Aaliyah réclame une pizza hawaïenne et Simon proteste dans la seconde, rouvrant un débat existant entre les deux colocs. Blake commente les arguments de chacun plus qu’elle ne participe tandis qu’Alyssa et Suzie en profitent pour se retrouver et s’éloigner dans un début de discussion tendue. Oliver décline et prévient le groupe qu’il va prendre l’air. Sean le suivrait en temps normal, mais il est toujours en boxer et il connaît son cadet. Vaut mieux le laisser tranquille.

-Rien pour moi Kallen, merci.

Il embarque ses fringues et file dans le couloir. Probablement la salle de bain, pense Kallen. Alors pendant qu’Aaliyah défend l’honneur des ananas, il sort son portable et passe les bras de chaque côté d’Avis pour lui permettre de voir l’écran alors qu’il cherche une pizzeria ouverte dans le coin.

-T’aimes quoi sur ta pizza ?

Il parle à voix basse, le nez penché sur le menu du restaurant quand une boucle brune lui en chatouille le bout. Kallen la décale doucement pour mieux voir et soudain il y a cette odeur qui lui accélère le cœur. Celle qu’il a sentie dans ses cheveux pendant le slow. Son cou se tend et il appuie sa tempe contre la sienne pour la garder un peu plus longtemps. Parce que sa tête lui tourne aussi, de beaucoup trop de choses. Il réussit néanmoins à commander des pizzas au goût de tout le monde, et un compteur de dix-neuf minutes avant l’arrivée du livreur apparaît.

-J'ai vingt minutes pour remettre ma chaussure.

Il rit, mais ça lui paraît si peu.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: