Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Flirt avec le tatami [PV Alek Kolchek]
 :: Zone RP - Siège du THIRDS :: SPARTE

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Voir le profil de l'utilisateur
Ian MacCoy

Mer 6 Avr - 19:05

Ramène ton cul poilu...

Feat. Alek Kolchek
Il est quinze heure et toujours pas de sortie depuis ce matin... Les gars de l'Intel et de la Recon profitent de ce temps pour continuer à avancer sur d'autres dossiers ou cherchent un moyen de se rapprocher de l'Ordre ou de la Coalition. Ce sont les groupes les plus virulents mais depuis un moment, ils semblent se faire discrets et je n'aime pas ça. À tous les coups, ils nous préparent un sale coup qu'on ne verra pas venir et on se fera encore descendre en flèche par la presse parce qu'on n'a pas encore réussi à leur mettre la main dessus... Ils en ont de bonnes parfois les journalistes ; ils s'imaginent quoi ? Qu'on attend bien sagement dans notre coin que l'un ou l'autre groupe frappe ?! Le problème, c'est que ces deux groupes ont retenus les leçons des erreurs de leurs fondateurs respectifs à Manhattan et se sont organisé en conséquence. C'était déjà pas facile de les coincer à New York mais maintenant qu'ils utilisent leur tête, c'est encore pire.

Bref, tout ça me met les nerfs, sans compter l'unique sortie de la matinée pour violence domestique. Personnellement, je peux gérer tout un tas de conneries, supporter tout un tas de merde mais les violences domestiques, ça passe pas ; d'autant plus quand la victime refuse de porter plainte. On en peut rien faire et ça me bouffe. Un conjoint ne devrait jamais lever la main sur sa femme ou son mari... Donc, pour faire court, la journée est plutôt calme mais, bordel !, je suis de mauvais poil et j'ai besoin de me défouler. Lukas a préféré rester au bureau pour rattraper son retard dans ses rapports... Notre chef d'équipe et son partenaire sont en réunion avec notre chef d'unité pour faire le point... Bref, je suis tout seul à me rendre à SPARTE mais je ne pense pas avoir du mal à me trouver un partenaire de lutte, au pire, si c'est le cas, je peux toujours me défouler sur un sac de sable ou sur le champ de tire.

Je fais un tour au vestiaire, histoire de troquer mon uniforme contre ma tenue d'entraînement qui se résume à un pantalon de sport et un maillot de corps à dos nageur noir. Juste par précaution, je prends mes gants, mes bandes et mon protège-dents. Par contre, je reste pieds nus, inutile de mettre mes baskets si c'est pour les retirer si je me trouve un adversaire. J'entre dans l'aire d'entraînement de mon unité et je vois quelques que têtes se tourner vers moi et me saluer. Avant de m'y mettre de mon côté et de me chercher un partenaire de lutte, je fais un tour de la salle, observant et distribuant quelques conseils à ceux qui ont l'air d'en avoir besoin. C'est notamment le cas de Cam... Cameron Li de son véritable nom. Il est peut-être humain mais il en a dans le ventre et il est bien bâti. Cela dit, c'est un type taciturne, on peut pas dire qu'il soit très expressif contrairement à son partenaire qui a la langue bien pendue et qui n'a quasiment aucun filtre. Je reste un peu pour les observer après avoir dispensé mon conseil avant d'avancer plus loin.

Je finis par repérer Alek assis sur un banc semblant attendre son tour en observant ses coéquipiers en train de s'entraîner. Je me dirige donc vers lui et me plante devant lui à moitié tourné vers ceux qu'il observe, un peu en retrait tout de même pour ne pas lui boucher la vue sur ses hommes...

▶ Salut.

J'observe un moment ses hommes pendant qu'il répond. Ils bougent bien mais l'un d'eux se laisse facilement emporter par ses émotions, s'énervant chaque fois qu'il prend un coup et fonçant dans le tas sans réfléchir, me semble-t-il. S'il se contrôlait un peu plus, il pourrait mettre toute cette énergie explosive dans ses coups... Cependant, Alek étant présent, ce n'est pas à moi de le lui faire remarquer. Je veux bien conseiller et jouer les coach pour les autres agents que je croise mais si leur chef d'équipe est présent, j'estime que ce n'est pas mon taf de leur faire remarquer leurs lacunes.

▶ J'ai besoin de bouger un peu, ça te tente un ou deux round sur le tatami ?

Avoir besoin de bouger, c'est un euphémisme... J'ai surtout besoin de me défouler et évacuer mon agressivité qui est montée en flèche à cause de ma colère causée par notre intervention ce matin sur cette satanée histoire de violence conjugale. Le pire étant qu'on est revenus au bureau en ayant simplement refilé un avertissement au mari parce que sa femme n'a pas voulu porté plainte. On sera très certainement rappelé à cette adresse, nous ou une autre équipe, jusqu'à ce que l'un des deux conjoint craque. À ce moment là, soit l'un des deux sera mort, soit l'épouse aura fini par ouvrir les yeux et porté plainte... Le problème, c'est que la seconde hypothèse se vérifie rarement.

Awful pour Epicode

Alek Kolchek

Messages : 13
Date d'inscription : 30/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défenseur
Race : Felidae Panthera Tigris
Alek Kolchek
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Kolchek

Jeu 28 Avr - 16:06
Flirt avec le tatmai - PV avec Ian



Alek et les autres vont rapidement se changer au vestiaire, puis il se retrouve dans la grande salle. Le tigre n'y va que rarement, mais il l'a trouvé plutôt agréable. Elle est grande, très bien équipée et bien aérée, donc pas d'odeur dérangeante.


Une fois tous prêts. Les hommes se mettent machinalement en rang horizontal, ainsi tous ont les yeux rivés sur Alek, qui attend le calme avant de donner les ordres. Il ne compte pas donner beaucoup d'ordre, il veut jusqu'à qu'ils fassent l'entraînement correctement, ça ne le dérange pas qu'ils parlent ou fassent des pauses, du moins si tout est respecté.


Le tigre, par contre, ne participe pas à l'entraînement. Il préfère vérifier de loin que tout va bien. Mais il a quand même participé à l'échauffement, qui a duré une petite heure. Et les gars sont toujours motivés. Par deux, ils s'entraînent à la défense, ce sont les ordres d'Alek, et dans une heure voire une demi-heure, ils changeront pour s'entraîner plutôt à l'attaque et finiront par le cardio. Alek a parlé de ce programme avec le groupe et se sont tous mis d'accord pour ça. Et Alek compte bien lui proposer un bon repas après, rien que d'y penser Alek en bave déjà, mais il ne perd pas de vue son rôle et intervient quand il y a besoin.


Cependant, le groupe est rapidement rejoint par Ian, qu'Alek ne remarque pas immédiatement, il le remarque seulement quand ce dernier vient à sa rencontre en le saluant. Le tigre lui offre alors un grand sourire tout en le saluant en retour.


<< Salut ! Comment ça va ?>>


Alors qu'il termine sa formule de politesse, l'un des gars semble énervé par l'entraînement, Alek remarque immédiatement que si ça va plus loin il y a un risque que ce gars en blessé un autre donc il intervient immédiatement. Obligeant ce dernier à faire une pause malgré son refus. Les tons ont dû monter un peu, mais aucun coup n'a été échangé, l'homme s'est résigné et est parti faire une pause. Alek propose de l'eau a ce dernier puis il revient vers Ian une fois la situation réglée.


À la proposition de Ian, Alek réfléchit quelques instants, puis hausse les épaules. Ça ne lui fera pas de mal de participer lui aussi. Donc il hoche la tête tout en répondant tranquillement.


<< D'accord >>


C'est avec le sourire qu'Alek s'incruste parmi le groupe, qui s'est d'ailleurs stoppé afin de l'observer faire face à Ian. Mais Alek n'y fait pas spécialement attention, il se focalise que sur son coéquipier, dont il se méfie malgré tout. Alek est persuadé que ce dernier va lui donner du fil à retordre, mais le tigre adore les défis donc ce n'est pas plus mal, et c'est encore mieux s'il monte davantage dans l'estime de ses gars, il ne sera que gagnant. Dans le cas contraire, il espère ne pas baisser dans leur estime…Ça l'arrangerait.


<< Tu veux faire quoi ? Comme eux ou tu as une autre idée >>


D'ailleurs, avant que Ian ne réponde, Alek enchaîne directement, mais cette fois-ci, il s'adresse à tout le groupe, donnant alors de nouvelles directives qui devrait en ravir plus d'un, et comme de faite, il voit déjà les sourire de ses hommes, qui savent ce que Alek va dire, ils le connaissent un peu trop au goût d'Alek, mais ça peut être un avantage.


<< Vous avez quartier libre pour l'entraînement. Mais en échange, je veux ni blesser, ni grandeur, ni dispute. >>


Ainsi Alek devrait avoir tout le loisir de se concentrer sur son coéquipier, mais aussi adversaire sans avoir à faire attention s'il y a des blessés, des gars qui ne font rien ou autre. Ils sont adultes, ils devraient être capables de s'en sortir seuls. Et puis si c'est pas le cas, Alek est tout près, il pourra intervenir s'il le faut. En fait Alek est plutôt satisfait de pouvoir se dépenser un peu aussi, ça je lui ferai pas de tord, et donc il affiche un sourire satisfait a nouveau, ayant déjà hâte de commencer


<< Prêt ? >>


Alek est prêt à y aller, il ne bouge pas, même si en réalité, il est pressé de commencer. Les yeux rivés sur Ian, il attend un mot ou un geste qui indique que l'entraînement commence. Mais même si Alek a hâte de se dépenser, il n'oublie pas que lui-même ne doit pas causer de blessure, ça serait également un mauvais exemple. Maintenant les blessures accidentelles ça arrive, mais le mieux est que ça n'arrive pas.


Codage par Libella sur Graphiorum

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Voir le profil de l'utilisateur
Ian MacCoy

Sam 30 Avr - 11:31

Ramène ton cul poilu...

Feat. Alek Kolchek
Alek remarque l'état d'énervement de son homme alors qu'il termine à peine de me saluer, reconnaissant par la même occasion ma présence. Il intervient, envoie son homme se calmer avant de revenir vers moi, me demandant ce que j'aimerais faire... Personnellement, j'ai surtout besoin de me défouler, me contenter d'un entraînement basic ne sera pas suffisant, je me connais bien trop, tout ce que je risque de faire, c'est de m'énerver encore plus et à moins d'affronter un ours, il y a peu de chance pour qu'un gabarit plus petit puisse répondre à mes coups sans se retrouver à grogner de douleur sur le sol. J'ai besoin de quelqu'un qui puisse encaisser mes coups qui manqueront certainement de retenue mais qui puisse aussi les rendre sans me ménager sans pour autant m'envoyer au sol... Bref, j'ai besoin de transpirer, de me vider la tête, de me concentrer sur quelque chose d'autre et un adversaire capable de me faire face sans y aller sur la pointe des pieds serait un excellent moyen d'y parvenir... Alors à la question de ce que je souhaite faire, je réponds platement...

▶ Matinée difficile...

Généralement, il n'y a pas besoin d'en dire plus. On a tous nos limites, on a tous connu un moment, une affaire qui nous a mis sur les nerfs et qui nous a poussé à nous défouler sur quelqu'un qui aurait plus de répondant qu'un sac de sable... En règle général, ça signifie "combat libre", on se cogne dessus, chacun se défendant et attaquant avec pour seul but de faire chuter l'autre, attendre qu'il se relève et recommencer jusqu'à ce qu'on soit satisfait et moins tendu, su moins si une alerte ne vient pas mettre un terme à ce défouloir.

Dans mon cas, ce qui m'énerve, c'est un ensemble de chose et pas seulement l'intervention de ce matin. Non, cette dernière a juste été la goutte d'eau de trop... Alors qu'Alek laisse ses hommes s'entraîner comme ils le souhaitent, j'en interpelle un pour qu'il m'aide à bander mes mains et enfiler mes gants. Les gants ne servent pas qu'à taper dans un sac de sable, ils servent aussi au combat, principalement si on veut éviter de blesser notre adversaire en sortant les griffes au moment de donner un coup. Même si je suis là pour me défouler et évacuer mon énervement, un entraînement reste un entraînement et il n'est pas prévu de blesser qui que ce soit plus qu'avec de simples bleus. Cela dit, personne n'a précisé la taille que ces bleus pouvaient avoir... Avec Alek, je suis presque sûr d'en recevoir autant que j'en donnerai, du moins s'il n'a pas oublié quelle est ma spécialité et vu qu'on ne fait pas un exercice d'entrée tactique, il n'en reste plus qu'une...

▶ Moi, je suis prêt mais toi, tu sembles avoir oublié quelque chose...

Je claque mes gants devant son visage, lui rappelant par ce geste qu'il doit enfiler les siens, c'est la règle. Pendant ce temps, j'en profite pour m'échauffer un peu, m'étirer... Certains membres de son équipe, plutôt que de s'entraîner son resté pour regarder ce qu'on s'apprête à faire, c'est une autre forme d'apprentissage et d'entraînement, surtout qu'ils auront un jour à m'affronter lors de leur évaluation de compétence. Personne ici ne va chahuter pour encourager Alek ou moi-même, non, ils vont simplement regarder, commenter entre eux, comparer leurs idées ou la réaction qu'ils auraient à tel ou tel geste... Observer l'un de vos futurs adversaires quand il s'entraîne, c'est un bon moyen d'éviter les pièges qu'il pourrait vous tendre lors des évaluations. Ils savent que je suis particulièrement vicieux autant avec les coups qu'avec les mots. Pousser mon adversaire dans ses retranchements, le pousser à la faute, c'est ce que je fais de mieux. Dehors, nos adversaires ne vont pas gentiment se rendre et ne parleront certainement pas avec la politesse et le respect qu'on pourrait s'attendre au regard de l'uniforme alors je ne me prive jamais de faire la même chose, histoire d'amener ces agents à ne pas se laisser emporter par leurs émotions aux moments des provocations lorsqu'ils sont en intervention.

Cette fois, cependant, je suis particulièrement de méchante humeur et les oreilles d'Alek pourraient bien chauffer à force de m'entendre le provoquer comme la pire des raclures à laquelle il aurait pu avoir affaire...
Une fois Alek sur le terrain, je le laisse s'échauffer, s'étirer pendant que je sautille sur place, détendant mes articulations et me plongeant dans l'état d'esprit adéquat. Une fois qu'il est prêt, je ne l'attaque pas de front, je lui tourne autour, observe ses gestes, sa posture, cherche les failles... Je n'attaque jamais le premier alors je le laisse venir à moi... Toute mon attention est focalisée sur lui, j'en oublie les observateurs mais pas encore ma colère et ma frustration... Pas encore...

Awful pour Epicode

Alek Kolchek

Messages : 13
Date d'inscription : 30/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défenseur
Race : Felidae Panthera Tigris
Alek Kolchek
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Kolchek

Lun 16 Mai - 21:20
Flirt avec le tatmai - PV avec Ian


Alek revient vers Ian, ayant accepté sa proposition avec grand plaisir. Et après ça question Alek comprend facilement comment va terminer l'entraînement, qui est plus pour se défouler que pour s'entraîner, mais ça va parfaitement à Alek, même s’il en a pas spécialement besoin ça ne peut pas lui faire de mal. Le tigre aboie alors des ordres, ce qui en ravira plus d’un, ce qui veut dire que normalement Alek aura le loisir de se concentrer totalement sur Ian, qui va lui donner sans aucun doute du fil à retordre, ce qui rend les choses très intéressante au yeux du therian, qui est donc impatient de commencer, au point qu’il en oublie de protéger ses mains.

c’est vrai !

Alek se tourne alors vers ses hommes, vers ceux qui ont décidé d'interrompre leur entraînement pour regarder Alek et Ian échanger quelques coups, et ceux-ci comprennent ce que Alek veut vu qu’ils ont suivi leur conversation. Alek n’est pas du tout contre que ceux-ci les observent, le temps qu’ils ne gênent pas et qu’ils n’en profite pas pour faire n’importe quoi. Le tigre laisse l’un de ses hommes l'aider à bander ses mains puis à enfiler les gants, que Alek trouve assez désagréable mais c’est nécessaire, donc il fait avec et se replace rapidement face à Ian une fois prêt. Il se remet dans la même position que plus tôt, sauf que cette fois il met ses gants en évidence, comme pour prouver que cette fois il est bel et bien prêt. Mais il n'entame pas le combat immédiatement. Avant tout il s’échauffe, même pour un therian ne pas s'échauffer peu se révèle douloureux, Alek en a déjà fait l'expérience.

Contrairement à Ian, durant ses entrainement Alek est très silencieux, s’il se met à parler il sait qu’il ne sera pas concentré, Mais quand c’est la personne face à lui qui parle ça le déconcentre qu’un peu donc il est toujours en mesure de se défendre et d’attaquer correctement. Une fois échauffé, Alek s’étire rapidement, le sourire aux lèvres, satisfait de cette échauffement qui l’a réveillé d’avantage et est enfin prêt à faire face à Ian.

Bien je suis prêt

A ces mots, il entend ses hommes qui se mettent à les acclamer et même à les siffler. Alek soupire et se tourne une dernière fois vers eux, leur donnant un ordre supplémentaire. Ça peut paraître beaucoup mais c’est nécessaire pour que tout se passe bien, et ça peut également déranger les hommes qui ont décidé de continuer leur entraînement.

Quand on commence c’est le silence complet compris

ça peut paraître rabat joie, mais c’est pas agréable de se battre avec autant de bruit. De plus, il reçoit comme de fait des remerciements silencieux venant des autres hommes. Il se replace une énième fois et prend une grande bouffée d’air. Puis il sourit à nouveau à son coéquipier

Désolé de l’attente, a toi l’honneur Ian    

Alek est totalement concentré sur son adversaire, les pupilles dilatées et prêt à l'attaque. Il sent ses muscles se tendre à cause de l’impatience mais ça lui permettra de bouger plus rapidement vu que ceux-ci seront déjà préparés

Codage par Libella sur Graphiorum

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Voir le profil de l'utilisateur
Ian MacCoy

Lun 23 Mai - 15:54

Ramène ton cul poilu...

Feat. Alek Kolchek
Alek peut bien m'inviter à l'attaquer le premier, il risque d'attendre un bon moment. Ma colère et ma frustration ne m'empêchent pas d'être concentré et d'agir comme je le fais toujours. Loin de lui foncer dessus comme il s'y attend, je garde mes distances, lui tourne autour, l'observe. Il est sur ses gardes et il a bien raison, je suis déjà assez vicieux quand je suis calme alors dans mon état actuel, je risque surtout d'être méchamment vicieux. Je le regarde, analyse et voyant qu'il ne vient pas à moi, je le provoque un peu, je n'ai pas envie de lui tourner autour pendant trois heures en attendant qu'il se fatigue, j'ai besoin de bouger...

▶ Si tu comptes attendre que je fasse le premier pas, tu risques d'attendre longtemps, Tony...

Non, non, ce n'est pas une erreur de prénom, pour ceux qui n'ont pas la référence, il y aura toujours un petit malin pour lui faire savoir que je viens de comparer Alek au foutu tigre mascotte qu'on trouve sur les céréales Frosties. Bref, je me moque, ça reste encore gentil mais je me fous clairement de sa gueule. Au même titre que les lions détestent être comparés aux différents personnages de lion qu'on peut retrouver au cinéma tel que Simba, Moufasa, Aslan, etc. La plupart du temps, les lions réagissent mal, ça les énervent qu'on les surnomment de cette façon et je connais quelques tigres qui n'y réagissent pas mieux. La prochaine fois, je pourrais facilement lui donner un surnom encore plus débile, juste pour l'énerver, le faire bouger et qu'il se décide à m'attaquer. J'en ai plein en réserve et je les répète assez souvent depuis que la nouvelle est arrivée alors je risque pas de les oublier. J'ai dû faire quelques recherches pour élargir mon panel, histoire de ne pas être trop répétitif...

▶ Alors Shere Kahn, t'attend que quelqu'un foute le feu à ta queue pour bouger ton cul poilu ? Je peux demander à quelqu'un d'amener un chalumeau si tu veux...

Ouais, c'est puéril mais c'est surtout insultant et le but étant d'amener Alek à bouger en premier, je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin. De plus, mon babillage, sans parler de mes insultes, semble déconcentrer Alek alors si je peux l'amener à s'approcher un peu plus de moi, je ne vais pas m'arrêter de l'asticoter. Je ne parle pas beaucoup en général mais quand je suis à l'entraînement, on croirait que je me rattrape, ce qui n'est pas le cas du tout, je fais juste ce qu'il faut pour pousser mes adversaires à bout. Suivant la personne, ils deviennent imprudents, déconcentrés, plus hargneux aussi, d'autres deviennent simplement plus imprévisibles mais dans tous les cas, aucun de mes adversaires n'aiment être insulté.
La danse commence quand Alek en a marre de se prendre tous les noms de personnages ridicules auxquels je peux penser. Évitement, coups de poing, feintes, coups de pied, coups de genou, contra attaque... L'amener à s'approcher... Je ne me relâche pas mais il semble se souvenir que je suis un expert en combat rapproché et il prend souvent ses distances, ce qui rend le combat assez équilibré et intéressant. Je n'attaque jamais le premier mais mes contre-attaques sont bien souvent contrées et ça m'oblige à réfléchir rapidement à de nouvelles stratégies pour lui porter un coup. C'st pas plus mal en fait... Bien sûr, je me prends aussi des coups, Alek est assez intelligent pour trouver une ouverture pendant que je me défends du coup précédent mais son gros problème, ça reste la concentration quand on lui parle... Sur le terrain, son adversaire ne va pas la fermer juste pour lui faire plaisir. Donc, forcément, je continue de parler, de le traiter de "Tigrou", "Gringer" et autres nom de personnages ridicules de dessins animés ou de bandes dessinées.

De son côté, mon félin commence à oublier sa colère et sa frustration, il commence même à s'amuser des grognements d'Alek chaque fois qu'un de mes coups l'atteint et qu'il m'en flanque un... De mon côté, ce n'est pas encore suffisant, j'ai besoin de plus. J'ai encore de la réserve, la fatigue ne m'a pas encore rattrapée au point d'oublier ce qui m'a amené à SPARTE. Alors que je prépare ma prochaine insulte, un coup dans les côtes me coupe le souffle et me fait chuter sur un genou... Bordel, ça fait mal... Est-ce qu'il m'aurait vu venir ?

▶ Bordel ! On dirait que Richard Parker a décidé de sortir les griffes...

Ouais, je me suis pris un méchant coup mais ça va pas m'empêcher de sortir mon insulte pour autant...

Awful pour Epicode

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: