Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Elle court la rumeur... [Pv Alek]
 :: Zone RP - Downtown :: The Loop

Noah Carter

Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2021

Profil Personnage
Profession : Journaliste d'investigation
Race : Humain
Noah Carter
Noah Carter

Dim 13 Fév - 18:47

Décidément Noah n’aimait vraiment pas le mois d’octobre à Chicago. Entre la grisaille omniprésente et l’humidité c’était vraiment la pire période à son avis, comme si le climat lui-même rechignait à l’obligation de quitter l’été et le signifiait par quelques semaines désagréables avant de consentir à retrouver la magie de l’hiver. Le journaliste avait hâte d’y arriver, certes le froid se ferait mordant mais la neige ajouterait un charme particulier sur la ville. Et il ne serait pas humide à force d’attendre.

Bon, c’est son choix après tout, personne ne l’a forcé à être là depuis deux heures, appuyé au tronc d’un arbre en pianotant sur son téléphone pour passer le temps. De son point de vue c’est surtout les aléas de son métier, un inconvénient désagréable parce que vraiment il fait trop humide dans cette ville, mais qui sera bien vite oublié si l’entretien qu’il compte obtenir se révèle intéressant.

Bien sûr il aurait pu passer par les voies officielles, contacter le service de presse et se faire envoyer sur les roses, poliment mais envoyer sur les roses quand même. Ou il peut consacrer quelques heures à attendre sa cible et lui parler directement. D’où sa présence sous la pluie sur le trottoir qui fait face à l’entrée du complexe du THIRDS. Ses sources lui ont donné une tranche horaire approximative, et quelques heures de recherche lui ont donné le reste des informations publiques sur celui qu’il attend. C’est peu, une photo et une biographie tellement brève qu’elle ne pourrait même pas remplir un quatrième de couverture, mais le reste sera trouvable plus tard, s’il y a besoin de chercher.
De toute manière le plus important était la photo, parce que la première règle pour aborder une source potentielle c’est de déjà la connaître. Et justement il lui semble que la sienne vient d’apparaître…

Abandonnant son appui végétal le brun se redresse et avance d’un pas pour l’observer plus aisément, et la première chose qui lui saute aux yeux, même à cette distance, c’est que cet homme est plus ou moins une montagne. Lui-même est grand mais l’agent du THIRDS le dépasse aisément et même de loin sa carrure donne à réfléchir à deux fois à toute idée d’agressivité. Puisque ce n’est pas son but l’humain met fin à son observation pour traverser la rue et se placer sur le chemin de celui qu’il attendait.

 « Agent Kolchek ? Bonsoir. »

De près le thérian est encore plus impressionnant. Fait rare pour l’humain il doit lever le regard pour rencontrer celui de l’autre et sa couleur d’un intense doré le saisit autant que l’impression de puissance qu’il dégage. Cependant Noah ne s’en laisse pas troubler et un sourire engageant aux lèvres il tend une main à l’homme qu’il vient d’interpeller tout en se présentant.

« Mon nom est Noah Carter. Auriez vous quelques minutes à vous à m’accorder ? Il y a un sujet que j’aimerais aborder avec vous. »

Plus d’un en vérité.

Ce qui l’amène ici a commencé une semaine plus tôt, par une rencontre sur un trottoir semblable à celui-ci. C’est lui cette fois qui a été abordé devant son lieu de travail, par deux jeunes hommes qui semblaient ne pas bien savoir à qui s’adresser et cherchaient « un journaliste ». Leur démarche l’a assez intrigué pour qu’il les emmène boire un café en échange de leur histoire.
Elle commence par une soirée banale sur un campus qu’il connaît pour l’avoir parfois fréquenté lui aussi pendant ses années d’études. Les étudiants aiment faire la fête, boire et chahuter, ici comme partout ailleurs, parfois ça se finit à l’hôpital, jusque là rien de nouveau, lui aussi se souvient des certaines soirées comme ça. Là où l’histoire commence à différer, et à l’intriguer, c’est lorsque ses toutes nouvelles connaissances lui expliquent que ce n’est pas la FPH qu’ils ont vu arriver alors que la fête dérapait mais le THIRDS. Là où elle se met à véritablement attirer son attention c’est au moment où l’autre lui affirme que ce bras cassé c’est à l’un des agents thérians qu’il le doit et que deux autres de ses amis, humains comme lui, ont aussi fini aux urgences à la suite de la « rencontre » avec les agents de l’unité spéciale.

Cette histoire ce n’est pas la première fois qu’il l’entend, depuis quelques temps une rumeur insistante court les bars sur la brutalité supposés des agents non-humains de la division, surtout à l’égard d’humains plus fragiles qu’eux, néanmoins jusque là aucune preuve n’était encore venue l’étayer. Des on-dits, des paroles rapportées et des suppositions à la pelle, mais aucun témoignage aussi précis que celui qu’il reçoit.
Alors sa curiosité piquée il a fait ce que tout journaliste digne de ce nom fait, il a enquêté. Sur le campus et dans les différents services de presse d’abord, pour confirmer l’existence de la soirée et de l’intervention. A l’hôpital ensuite où user de charme, et de café, sur la réceptionniste lui a permis de confirmer la présence des étudiants cette nuit là et la véracité des blessures. Rien de plus hélas, les médecins sont moins corruptibles, et bien plus occupés, que les réceptionnistes, mais c’est un début.

Et surtout, c’est suffisant pour justifier sa présence face au chef de la seule unité qu’il a clairement pu identifier dans les derniers incidents.

« Ailleurs peut-être ? Le temps ne semble guère se décider à s’améliorer. »

Alek Kolchek

Messages : 13
Date d'inscription : 30/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défenseur
Race : Felidae Panthera Tigris
Alek Kolchek
Alek Kolchek

Ven 1 Avr - 17:52
Elle court la rumeur (Pv avec Noah Carter)

La température ne gêne pas du tout Alek, et ce pour plusieurs raisons. C’est depuis petit que Alek n’a jamais été frileux ou autre, et avec l'entraînement qu’il a suivi au Thirds c’est vraiment devenu un détail minime pour le félin. Il y a aussi le fait qu’il est dans le bureau tandis que Noah, contrairement à lui, est dehors depuis plusieurs heures. Ont lui a fait remarquer la présence de l’homme, qui est suspect au yeux de ses coéquipiers mais il a donné l’ordre de laisser tomber et de ne réagir que si l’homme tente quelque chose. Mais pour l’instant l’homme ne bouge pas du tout donc c’est pas leur priorité. Du moins c’est ce que voulait Alek, cependant d'avantages de gars viennent le voir, peu à l'aise d’avoir cette hommes devant leur locaux. Le félin se décide à réagir, il termine de lire le rapport qui vient de lui être envoyé puis il quitte sa place pour se diriger dehors, a la rencontre de cet homme

Il sort du bâtiment, et se permet quand même de prendre quelques instant avant d’aller voir ce type, il se permet de s’étirer vite fait et de profiter de prendre l’air, ce qui est loin d’être désagréable malgré que le temps soit assez froid. Mais finalement l’homme en question vient de lui-même à sa rencontre, Alek vient à se redresser afin de se montrer imposant et de mettre en garde ce dernier s’il a l’idée de tenter quelque chose à son encontre. ça devrait le dissuader, du moins il l'espère car il sait que les humains ne sont pas tous réfléchis.

- C’est moi

Il saisit la main qui lui est offerte, il l'aurait bien ignoré, méfiant face à ce dernier mais il doit faire attention à ses gestes, peu désireux de gâcher le peu d’estime que certains humains ont pour eux.

L’homme se présente, puis Alek fronce doucement les sourcils. Noah Carter ? ça lui dit quelque chose mais impossible de se rappeler d'où est ce qu’il l’a entendu. Mais savoir que ça ne lui est pas inconnu fait baisser grandement sa méfiance à son égard. A la place il lui offre un sourire amicale

-  Je vous écoute monsieur Carter

Alek ne sait pas trop quel est le sujet que veux aborder ce dernier mais il a quelques idées en tête, ces derniers temps il y a eu plusieurs rumeurs le concernant. Celle qui a fait le plus de bruit est celle qui dit que son équipe a violenté trois humains. Étant chef d’équipe, Alek a les yeux partout, il peut donc confirmer que les gars de son équipe y sont pour rien. Il a déjà fait un rapport à ce sujet mais beaucoup crient que Alek a menti sur le rapport. Ou alors il y a eu beaucoup de plainte de viole qui l’accusent lui, des violences qui concernent des jeunes filles alors que Alek a une préférence pour les hommes. La aussi les humains ne veulent pas y croire, ils sont persuadé que Alek en est bien à l'origine

Mais à vrai dire ses histoires n’ont pas trainés, Alek a peut être été cru quand il s’est fait interroger par un journaliste pour les histoires de violent mais au moins après ça, ça s’est rudement calmer. Il reçoit toujours des lettres de menaces ou de mort mais c’est devenu normal, beaucoup en reçoivent

- Si vous souhaitez aller dans un lieu public, ça ne sera pas possible avant plusieurs heures. Mais je peux voir recevoir dans mon bureau, vous y serez au chaud

Ca ne le dérange pas de le faire entrer, maintenant Alek n’est pas sûr de comment vont réagir les gars qui sont venu le voir a propos de Noah. Mais dans tous les cas ils n’ont pas leur mot à dire, et si ça vient à mal se passer il y aura des témoins. Mais Alek, de son point de vue, trouve que Noah semble être une personne plutôt poli et réfléchis, donc il n’a pas peur que ça se passe mal

Codage par Libella sur Graphiorum

Noah Carter

Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2021

Profil Personnage
Profession : Journaliste d'investigation
Race : Humain
Noah Carter
Noah Carter

Mar 5 Avr - 16:05

Un jour il faudra que quelqu’un explique aux agents du THIRDS que faire en sorte de paraître plus imposant n’est guère utile quand ils font déjà plus de deux mètres et pourrait briser un humain en quelques coups. En fait faire le contraire serait sans aucun doute plus utile, surtout en pleine rue et à un endroit où il faudrait être idiot pour tenter une quelconque action agressive. Enfin, si leur service de communication était si bon il ne serait pas là… Sortant de ses pensées le journaliste se concentre sur son interlocuteur à qui il offre son sourire le plus professionnel.

 « Je vous remercie. »

Un instant il a douté qu’il prenne sa main, l’agent à moitié montagne ne cache pas bien sa méfiance à son égard et semble vraiment se demander ce qu’il lui veut, mais si Noah avait voulu un boulot facile il aurait choisi une autre branche. Cependant alors qu’il commence à se dire qu’il va devoir mener son entretien dans la rue quelque chose semble interpeller l’autre, puis le détendre assez pour qu’il en obtienne même un sourire. L’expression surprend celui à qui elle s’adresse, il n’a pas la moindre idée de ce qui peut la lui valoir, mais il ne va certainement pas s’en plaindre et son propre sourire se fait plus présent.

 « Votre bureau sera parfait. La confidentialité et la chaleur m’intéressent plus que le public. »

Lui ne craint pas vraiment la tournure de l’entretien, quelle que soit la manière dont le chef d’équipe accueille le sujet dont il a l’intention de l’entretenir il ne le croit pas assez idiot pour avoir une réaction violente dans son propre bureau et envers un journaliste. Ce serait à la fois un manque de retenue et de jugeote, et s’il en croit les informations qu’il a pu rassembler sur lui, rares certes mais concordantes, il n’est pas homme à cela. En fait s’il n’y avait pas la récurrence des accusations, il serait même le dernier à en faire l’objet de l’avis général. Mais bien sûr les avis généraux sont comme les légendes, ils n’existent que pour ceux qui y croient, et ce n’est pas son cas.

Il se garde cependant d’en montrer quoi que ce soit et lui emboîte volontiers le pas en direction du bâtiment dont il n’a jamais dépassé le seuil. Le réceptionniste fort heureusement n’est pas le même que celui à qui il a eu affaire seulement quelques jours auparavant néanmoins parmi les agents qui occupent les lieux et lèvent la tête à leur entrée plusieurs visages ne lui sont pas inconnus.

 « Certains de vos collègues en revanche risquent de ne pas voir cela d’un bon œil. J’ai quelques connaissances parmi vos rangs. »

Le brun a bien fait de choisir le journalisme, il est maître pour manipuler les mots, et à cet instant c’est l’euphémisme qu’il manie avec la plus parfaite apparence de la sincérité. Sur leur passage au moins deux visages se sont fermés, qu’il a reconnu pour avoir eu un léger désaccord avec quelques années auparavant. Et plusieurs autres les suivent des yeux avec tellement peu de discrétion qu’il pourrait presque sentir leurs regards lui brûler le dos.

Il en faut bien plus pour le troubler et son sourire n’a pas vacillé une seule seconde sur son visage quand la porte du bureau du thérian s’ouvre puis se referme sur eux. Un siège lui est offert, qu’il accepte toujours avec la même politesse, et il attend que son hôte soit également installé pour reprendre la parole.

 « Comme je vous l’ai dit, je m’appelle Noah Carter. Je suis journaliste pour le Sun-Times. »

Il attend de voir la compréhension dans son regard pour poursuivre.

 « Je me suis permis de venir vous aborder parce que passer par votre service de presse et votre secrétariat fut une distrayante promenade bureaucratique qui ne m’a mené à rien. Naturellement c’était le but, mais je ne ferais pas correctement mon métier si j’en étais resté là. Je suis venu vous parler d’une intervention mené entre autres par votre équipe il y a une quinzaine de jour sur le campus. »

Encore une fois il lui laisse le temps d’assimiler ses mots, mais garde le regard fixé dans le sien pour observer sa réaction. Les premières expressions sont souvent bien plus parlantes que les mots et il est curieux de voir ce qui traversera le visage du thérian. Surprise ? Exaspération ? Dissimulation ? Ou rien du tout ? Une grande part de la suite de leur entretien en dépendra.

Alek Kolchek

Messages : 13
Date d'inscription : 30/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défenseur
Race : Felidae Panthera Tigris
Alek Kolchek
Alek Kolchek

Jeu 28 Avr - 16:04
Elle court la rumeur (Pv avec Noah Carter)

Bien qu'il sache déjà qu'il est imposant, Alek préfère l'être davantage, histoire d'être tranquille si quelqu'un pensant faire le malin, ce qui est déjà arrivé et cette technique a fait ses preuves. Mais ça ne semble pas l'impression l'homme pour autant, qui continue de s'avancer vers lui sereinement, lui offrant même un sourire professionnel qu'Alek lui retourne alors sans cesser son manège. Très vite, les présentations sont faites. Ce certain Noah ne semble pas être une menace pour l'instant donc Alek cesse enfin de se faire imposant et se détend, se montrant le plus amical possible avec Noah pour mettre ce dernier à l'aise en sa présence. C'est le mieux qu'il peut faire étant donné qu'ils vont avoir une discussion. Il ne connaît pas encore le sujet que veut aborder Noah, mais il ne refuse pas, plutôt curieux de savoir ce que ce dernier veut savoir. Et refusé ne serait pas bon pour la réputation du THIRD sans doute. De plus, Alek a un peu de temps libre donc autant le rentabiliser.


Mais Noah ne semble pas vouloir parler ici à cause du temps semble-t-il, donc Alek lui propose son bureau, ça ne va pas plaire à tout le monde, mais en cas de problème, il y aura les témoins qu'il faut. Ce n'est même pas pour se défendre, car c'est a vu d'œil qu'Alek sait qu'il a le dessus sur Noah, mais il est déjà accusé de violence… Donc si les choses se gâtent ses hommes pourront confirmer que c'est de la légitime défense et non un acte de violence sans raison. Mais vu le professionnalisme de l'homme, il ne pense pas que ça arrivera, mais mieux vaut être prudent tout de même.


<< bien, suivez moi. Et pour mes collègues ne vous en faite pas, ils ne vous ferons rien, dans le cas contraire j'en prendrai la responsabilité et vous dédommagerai


Il connaît très bien ses hommes et sait que ça n'arrivera pas, mais si ça peut rassurer Noah, alors ça n'en est que mieux. Il n'y aucune raison que l'un d'eux s'en prenne à Noah sans raisons, même s'il semble être une personne connue. Même à Alek il ne lui est pas inconnu, et pourtant il n'arrive pas à remettre le doigt dessus, mais vu la demande à ce dernier, il doit certainement être journaliste ou quelque chose du genre.


Alek tourne le dos à l'homme sans perdre son sourire, et rentre à nouveau dans le bâtiment alors que presque la totalité des gens présent lève la tête et se tourne vers eux. C'est sans faire attention si ce dernier le suit. Qu' il prend le temps de s'arrêter et d'élever la voix pour que tous entendent ses mots, et prend un ton dur pour être sûr que ça soit suivi à la lettre.


<< Je vais m'entretenir avec Monsieur Carter. Je ne veux pas être dérangé a moins que ça soit réellement important. >>


Dans le cas contraire, il réserve de jolies punitions à ceux qui ne suivront pas cet ordre. Il n'est pas du genre à donner des punitions dures, mais plutôt désagréables. Il aime voir ses hommes râler en réalisant la punition, c'est un bon divertissement. Du genre nettoyer les voitures, la cafetière ou même les toilettes. Ce sont des tâches que ces derniers détestent, et Alek le sait très bien.


Alek reprend ensuite sa route en prenant le chemin vers son bureau, qui n'est pas loin de là et prend cette fois-ci soin de vérifier si Noah est derrière. Il ouvre ensuite la porte du petit bureau la porte, enfin, c'est surtout Alek qui le trouve petit, et la tient en laissant entrer Noah en premier puis il entre à son tour et prend place sur son siège avant de sourire à nouveau à son invité, prenant la parole en premier afin de lui proposer divers services.


<< Faites comme chez vous. Vous voulez manger ou boire ? Ou autre chose ? >>


Ensuite Alek écoute attentivement ce que lui raconte Noah, et le tigre perd son sourire au fil des mots de son invité avant de soupirer tout en se passant la main sur le visage, blasé. Encore cette histoire ! Elle date de deux semaines, tout a été dit, mais les humains ne semblent pas être satisfaits que les therians ne soient pas condamnés ou punis, ils veulent absolument prouver qu'ils sont coupables alors que ces derniers ont été les plus respectables possible pour éviter tout blessé. Mais deux jeunes hommes ne sont pas de cet avis et ça suffit pour remettre leur version en question.


<< Vous voulez savoir quoi ? >>


A présent de moins bonne humeur, Alek ne prend même pas la peine de lui sourire ou de se montrer amical, il pense même s'être montré un peu sec envers Noah mais il va aller droit au but et se débarrasser de cette histoire au plus vite, mais honnêtement alek n'a même plus envie de s'entretenir avec Noah, mais le tigre ne peut pas lui demander de partir maintenant qu'il a accepté, et ça pourrait être pris comme un refus et donc ça pourrait constituer une preuve au yeux des humains sur la responsabilité du THIRD dans l'histoire. Or Alek ne peut pas se le permettre, donc il va le faire, mais essaie d'en finir au plus vite.

Codage par Libella sur Graphiorum

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: