Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

Les races du forum
 :: Administration :: Base de données :: Administration Générale

Thomas Caine

Messages : 74
Date d'inscription : 19/06/2021
Age : 53

Profil Personnage
Profession : THIRDS - Directeur Adjoint
Race : Ours Therian
Thomas Caine
Voir le profil de l'utilisateur https://thirds.forumactif.com
Thomas Caine

Dim 25 Juil - 13:49

Thomas Caine

Messages : 74
Date d'inscription : 19/06/2021
Age : 53

Profil Personnage
Profession : THIRDS - Directeur Adjoint
Race : Ours Therian
Thomas Caine
Voir le profil de l'utilisateur https://thirds.forumactif.com
Thomas Caine

Dim 25 Juil - 16:33

Les therians

Pendant la guerre du Vietnam, l’utilisation des armes biologiques létales conduisit à la propagation du virus Melanoe, infectant des millions de personnes dans le monde entier et causant la mort de centaines de milliers d’entre elles. Même si aucun pays n’en assuma la responsabilité, la crème des scientifiques mondiaux se réunit pour trouver un remède. Le vaccin, connu sous le nom d’Eppione.8, utilisait des souches animales immunisées contre le virus, mais un an après la distribution, le cours de l’histoire humaine fut changé à jamais. Une mutation dormante du virus fut activée par le vaccin, entraînant l’altération de l’ADN humain et donnant naissance à une nouvelle espèce : les therians.

En tant qu'espèce, les therians sont plus rapides, plus forts, ils guérissent plus vite et ont un seuil de tolérance plus élevé à la douleur. Ils n'ont pas de cholestérol, ne grossissent pas (sauf pour prendre du muscle) et n'ont pas de problèmes de santé liés à toute la viande qu'ils consomment puisque leur corps en dépend pour les garder en vie, à condition qu'ils soient vaguement actif, bien sûr. Comparé aux humains, leur rythme métabolique est littéralement boosté et brûle les calories rien qu'en respirant.

Les Pré-premières générations
Ce sont des therians reconnus pour avoir développer une version instable de la mutation. Ces therians souffrent de nombreux problèmes de santé ; le Syndrome Achéron, une maladie dégénérative très douloureuse, étant la pire maladie connue à ce jour et ne touchant que ces thérians. Une partie de ces pré-premières générations ne sont pas capable de se transformer, la mutation n'étant visible qu'à certains traits, comme par exemple les yeux ou sont capable de sortir les griffes.

Les Premières générations
Ce sont les premiers therians possédant à la fois un ADN stable et la version finale des modifications initiées par le vaccin Epionne.8. Une partie d'entre eux ont servit de rats de laboratoire étant enfant, quand la recherche therian en était qu'à ses débuts. C'est notamment grâce à eux que le Kit STPT a vu le jour. Avant cela, la plupart des therians décédaient quelques heures après une transformation sans raison apparente. Toutefois, même parmi les premières générations, certains individus restent à part. Ces derniers possèdent un ADN spécifique capable de modifier l'ADN humain, donnant ainsi naissance des hybrides, des humains avec des traits therians mais aussi leur force, leur don de guérison et leur métabolisme.
Première Transformation :Les therians peuvent contrôler leur transformation, mais elle peut aussi survenir lors d'un moment trop stressant ─ raison pour laquelle la plupart des premiers changements apparaissent à la puberté et ont tendance à arriver spontanément. Tous les jeunes therians, qui passent cette épreuve redoutable pour la première fois, deviennent généralement fou, folie passagère causée par la douleur de la transformation mais aussi par la panique de ne pas savoir exactement ce qui leur arrive, d'où l'instauration de cours obligatoires pour les familles avec jeunes therians. Malheureusement, chaque cas est unique et il est assez difficile de prédire avec exactitude le moment où un enfant subira sa première transformation. Le seul résultat commun à tous, c'est que l'évènement se termine par l'injection d'un tranquillisant afin d'éviter que le jeune therian ne blesse grièvement quelqu'un dans sa perte de contrôle, comme ce fut malheureusement le cas des tous premiers enfants à se métamorphoser dans les années septante. Il faut aussi tenir compte que la puberté est l'époque la plus délicate à cause du déséquilibre hormonale qu'elle provoque mais heureusement, il existe un traitement aidant les jeunes therians à réguler leur poussée d'hormones et leur permettant donc d'apprendre à contrôler leur transformation.
La transformation en générale : Il faut savoir que quelque soit la forme qu'ils revêtent, les therians gardent leur humanité. Sous leur forme animale, leurs instincts primitifs et animaux ne sont pas plus dominant que sous leur forme humaine, bien que parfois, la situation peut faire réagir plus vivement la part animale d'un therian ─ par exemple : l'instinct de protection ou de possessivité envers un partenaire ou un compagnon ─ allant jusqu'à parfois provoquer une réaction vive ou agressive s'il est déjà sous sa forme animal ou provoquer la transformation s'il est sous forme humaine.

Si les therians peuvent généralement contrôler leur transformation, tant qu'il ne s'agisse pas d'une réaction émotionnelle, ils ne peuvent malheureusement rien faire pour la douleur que celle-ci engendre, bien qu'à force d'entraînement, cette dernière devient plus supportable. Il n'est pas faux de supposer qu'en fait, c'est le seuil de tolérance à la douleur du therian qui augmente à mesure que le temps passe. De fait, un therian est bien plus résistant qu'un humain et cette résilience va en augmentant avec l'âge.

La transformation n'est pas instantanée non plus, celle-ci prend de 3 à 10 minutes suivant le therian mais il s'agit surtout d'entraînement. Un therian bien entraîné à se transformer sur commande mettra moins de temps qu'un therian ne se transformant qu'occasionnellement pour le plaisir. Les agents therian du THIRDS sont entraînés de manière intensive et mettent donc moins de temps qu'un civil pour se transformer puisqu'ils doivent généralement être sur le terrain le plus rapidement possible.

Si vous interrogez un therian sur ses sensations durant la transformation, il vous répondra ceci :
"C'est comme si quelqu'un réarrangeait notre corps de l'intérieur, étirant les muscles et la peau, faisant éclater les os, transformant les organes, la fourrure perçant la chair, pour ensuite tout recommencer quand il faut revenir à notre état originel avec en prime le bonus de subir des séquelles semblables à celles causées par une crise bénigne d'épilepsie."

Soins liés aux Traumatismes Post-Transformation Comme vous le savez, si la transformation d'un therian d'une forme humaine vers une forme animale ne demande aucun soin particulier, il n'en est pas de même pour la mutation inverse. Après chaque transformation pour revenir d'une forme animale à humaine, les effets du traumatisme therian post-transformation sont similaires aux séquelles d'une crise d'épilepsie, à un degré moins élevé. Ils incluent des douleurs musculaires, des ecchymoses, une brève désorientation et une augmentation de l'appétit. Manger après une transformation est extrêmement important, car dans le cas contraire cela peut conduire à l'évanouissement du therian et une foule d'autres problèmes de santé pouvant aller jusqu'au décès. Les soins post-transformation sont ceux apportés aux therians quand ils reprennent leur forme humaine.
L'Enregistrement des theriansLe gouvernement américain créa une base de données sur les therians et les obligèrent à se faire connaître en s'enregistrant auprès des cliniques du CDC ─ Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies ─ et marquer d'un tatouage sur le côté gauche du cou reprenant la classification des therians, soi-disant pour leur propre sécurité et celle de leurs camarades citoyens humains. L'enregistrement est obligatoire et se fait dès le plus jeune âge, toutefois, les hôpitaux n'ayant pas l'autorité pour procéder à l'enregistrement des nouveaux nés therians, c'est au parents que revient cette obligation bien que certains ne s'y plient pas. Les therians non enregistrés qui se font prendre voient leur ADN être prélevé et enregistré dans la base de donnée gouvernementale, après quoi ils ont une semaine pour se signaler auprès du CDC le plus proche pour compléter leur enregistrement et se faire marquer, sinon, des mandats d'arrêt seront lancés à leur encontre.
Les classificationsIl s'agit d'un tatouage sur le côté gauche du cou du therian indiquant sa catégorie biologique, y compris la famille à laquelle il appartient, son genre et son espèce.
➠ Listing des classifications  - Races - Tatouages de classification therian :• Les félins :
» Felidae Acinonyx Guépard - Guépard - FAG

» Felidae Caracal Caracal - Caracal - FCC

» Felidae Puma Cougar - Cougar - FPC

» Felidae Neofelis Panthère - Panthère Nébuleuse - FNP

» Felidae Panthera Leo - Lion - FPL

» Felidae Panthera Jaguar - Jaguar - FPJ

» Felidae Panthera Pardus - Léopard - FPP

» Felidae Panthera Tigris - Tigre - FPT

» Felidae Panthera Uncia - Panthère des neiges - FPU

• Les canidés :
» Canidae Canis Chacal - Chacal/Coyote - CCC

» Canidae Canis Lupus - Loup - CCL

» Canidae Canis Dingo - Dingo - CCD

» Canidae Lycaon Lycaon - Lycaon - CLL

» Canidae Vulpes Renard - Renard - CVR

• Les hyenes :
» Hyaenidae Hyena Hyene Hyene - HHH

• Les ursidés :
» Ursidae Ursus Arctos - Ours Noir/Brun - UUA

» Ursidae Ursus Maritimus - Ours blanc - UUM

Les espèces rares : Ils s'agit d'espèces en minorité dont le taux de représentant est assez faible et dont les besoins post-transformation peuvent être considérés comme problématiques.
➠ Les classifications et spécificités des espèces rares :
» Chiroptera Phyllostomidae Desmodontinae - Chauve-souris Vampire - CPD
On ne compte que 2 ou 3 familles aux USA et le nombre d'enfants est assez limité (1 ou 2 max par famille). Comme leur nom l'indique leurs besoins post-transformation, en dehors du Kit STPT de base, exige la consommation d'une certaine quantité de sang. Oubliez la viande crue, ce ne sera pas suffisant étant donné qu'il leur faut au minimum une poche de sang pour reconstituer leur énergie.

» Primates Hominidae Gorille - Gorille - PHG

» Primates Pan Chimpanzé - Chimpanzé - PPC

» Primates Pongo Orang-Outan - Orang-Outan - PPO
Les primates étant principalement végétariens, il leur est impossible de consommer les lipides et glucides nécessaire à la reconstitution de leur force. De fait, ils mettent plus longtemps que les autres therians à récupérer après une transformation.

• Les serpents :
» Reptilia Elapidae Ophiophagus - Cobra Royal - REO

» Reptilia Crotalus Adamanteus - Crotale Diamantin - RCA

» Reptilia Elapidae Dendroaspis - Mamba Noir - RED

» Reptilia Pythonidae Python - Python Royal - RPP

» Reptilia Boidae Boa - Boa Constrictor - RBB

» Reptilia Pythonidae Morelia - Python Vert - RPM
Plutôt rares à Chicago à cause des températures qui ne leur conviennent pas vraiment, ils sont pourtant présents, ils doivent juste s'assurer que leur température corporelle ne descend pas sous la barre des 30°C, sinon, ils tombent en hypothermie et risque de mourir si elle continue de descendre. Le marquage d'un compagnon par un therian serpent se passe par la morsure. On pourrait s'inquiéter du venin de certains d'entre eux mais ceux-ci ne produisent pas de venin sous leur forme humaine. Les serpents ont aussi un temps de récupération un plus long que les autres therians après une transformation, ce qui les laisse dans un état quelque peu vulnérable s'ils n'y prennent pas garde. En dehors des snacks présents dans les Kit STPT qui sont un apport rapide d'énergie, ils digèrent assez lentement leur repas après avoir repris leur forme humaine.
Comportement généralDans l'absolu, le comportement général d'un therian n'est pas très différent d'un humain. Leur différence se situe dans le fait que leur moitié animale influence certains de leurs comportements dont voici quelques exemples :
  • La caisse en carton : Les therians félins n'y résistent pas, quelque soit leur forme, ils veulent y entrer et jouer dedans.

  • La piscine à balles : Personne ne s'étonnera de voir des therians félins et canins y plonger ou courir après les balles qui s'en seront échappées

  • La pêche : Là où un humain prendrait son matériel de pêche, les ours préfèrent plonger dans l'eau pour attraper directement le poisson et ils sont très doués pour ça
Bref, vous l'aurez compris, les thérians sont humains de façon générale mais ont tout de même quelques comportements influencés par leur animal intérieur. Le nombre d'exemple étant trop important, nous laisserons cela à votre imagination. Sachez cependant que, comme la plupart des animaux, les therians sont territoriaux, tant au sujet de leur espace qu'en ce qui concerne leur partenaire de vie.

Comportement socialOn a établi que le therian a un comportement majoritairement humain et l'être humain étant un être sociable, il en va donc de même pour les therians. Toutefois, là encore il arrive que la moitié animale de celui-ci fasse des siennes et c'est principalement le cas des therians dont la part animale est du genre solitaire par nature tel que les félins et les ours. Il arrive que ceux-ci aient besoin d'espace, de temps pour eux à l'écart des autres. Le problème étant que généralement, ils en ont besoin dans les moments où quelque chose ne va pas et malheureusement, il arrive bien souvent qu'ils se renferment sur eux-mêmes. Dans ces moments là, tout en leur laissant de l'espace, il est malgré tout important de les garder à l'oeil afin de pouvoir intervenir pour leur éviter ce replis sur soi et ainsi éviter qu'ils perdent leur sociabilité.

Un autre cas où la moitié animale joue un rôle, c'est en cas d'enfermement. Les therians supportement mal le fait d'être enfermés dans des espaces confinés, ils deviennent anxieux, agités et agressifs, ils leur arrivent même de se transformer pour tenter de sortir.

Comportement déviantSi l'on tient compte de la population therian mondiale, le nombre de therians aux comportements déviants ne représente qu'une minorité. Toutefois, ces minorités représentent un véritable problème pour les force de l'ordre. En effet, ces therians estiment que puisqu'ils sont dotés d'une forme animale, il est donc juste de se comporter comme tel, vivant la plupart du temps sous leur apparence animale, ceurtains allant même jusqu'à ne plus reprendre forme humaine au risque de perdre complètement leur humanité. Il faut savoir que les scientifiques estiment la durée d'une telle vie à un an avant la perte de l'humanité du therian. D'une certaine manière, il est heureux que ces therians déviants se regroupent au même point, partageant les limites de leur territoire avec d'autres métamorphes ayant les même convictions. Cependant, cela ne simplifie pas le travail des forces de l'ordre lorsqu'elles doivent intervenir dans ces quartiers.
Les relations amoureusesComme nous l'avons vu plus haut, les therians sont très territoriaux et cela concerne également leur famille, leurs amis mais surtout leur compagnon de vie... Ils doivent s'assurer sans cesse que leur compagnon porte leur odeur et pour ce faire, ils ont plusieurs options suivant la situation, allant du simple touché au fait de coucher ensemble en passant par le fait de se frotter contre eux s'ils sont sous forme animale ou de les toiletter. Qui dit territorialité dit aussi accrochage lorsqu'un rival potentiel s'approche d'un peu trop près de son compagnon. Il est alors nécessaire pour ledit compagnon d'éloigner son compagnon therian et de le rassurer pour qu'il se calme car dans le pire des cas, cela pourrait mener à un échange de coup entre le therian et son rival.

L'orientation sexuelle des therians est aussi variée que chez les humains et ils ne se limitent pas à leur seule espèce, ce qui fait en partie l'argumentation des groupes souhaitant leur élimination. Aujourd'hui, être gai ou en couple avec une personne de religion ou de couleur de peau différente n'est plus sujet à la critique ou à la haine contrairement au fait qu'un humain puisse être en couple avec un therian.

Le marquagePeu de therians marquent leur compagnon et en parler est quasiment tabou. On n'en parle pas et d'ailleurs on en sait très peu sur le sujet, principalement sur les conséquences que cela peut entraîner. Toutefois, certains faits sont notoirement connus de tous et dont voici une liste :
  • Le marquage se fait via la griffure ± profonde d'une partie du corps du compagnon. Celle-ci doit être assez profonde pour laisser des cicatrices mais pas assez pour nécessiter des points de sutures. Elle permet au therian de propager son odeur directement dans le corps de son compagnon.

  • Le marquage est un engagement à vie, inutile de pratiquer la chirurgie pour retirer la marque, les autres therians la sentiront toujours. Le compagnon marqué aura très peu de change de retrouver un autre compagnon therian si son couple vient à se briser alors que le compagnon non marqué pourra toujours se lier avec quelqu'un d'autre. Il est donc important d'être sûr de soi avant d'accepter ou de demander à être marquer

  • Les premiers mois après le marquage, les émotions explosent au point d'en avoir des répercutions physiques (nausées et vomissements en cas d'éloignement, euphorie et libido exacerbée lors des retrouvailles)

  • Le compagnon marqué ne peut s'éloigner trop loin de son compagnon therian, il peut tout au plus changer d'État mais certainement pas de pays sous peine se de dépérir (un thérian marqué verrait sa moitié animale dépérir avant de mourir en emportant avec lui son enveloppe humaine alors qu'un humain marqué sombrerait dans une profonde dépression jusqu'à ce que mort s'en suive).

  • Les compagnons liés ressentent physiquement les émotions de l'un de l'autre, tout en sachant faire la distinction entre les leurs et celles de leur compagnon, la distance entre eux ne jouant que sur le degré de sensation. Ils ressentent la douleur de l'autre, son anxiété, sa tristesse, etc.
En ce qui concerne la grossesse chez les therians, il faudra se référé à ce que vous savez de la grossesse humaine, n'ayant aucune différence malgré leur moitié animale. Toutefois, il faut savoir que les femmes therians enceintes voient leur comportement se modifier afin de protéger l'enfant qu'elles portent. Elles se montreront plus méfiante envers les étrangers, rechercheront plus encore l'attention ou la présence de leur compagnon ou de leur famille. Par prudence, on leur recommande de ne plus se transformer durant le temps de leur grossesse car les médecins ignorent encore quelles conséquences cela pourrait avoir pour le foetus. Il faut savoir toutefois que la fertilité des femmes therians varie en fonction de leur moitié animale mais aussi de celle de leur compagnon.

Sachez également qu'un enfant issus d'un couple mixte (Humain/therian) a 50% de chance de naître therian. Dans une même famille dont au moins un parent est thérian, il n'est pas rare de trouver un ou plusieurs enfants humains alors que les autres frères et soeurs seraient therians.

Thomas Caine

Messages : 74
Date d'inscription : 19/06/2021
Age : 53

Profil Personnage
Profession : THIRDS - Directeur Adjoint
Race : Ours Therian
Thomas Caine
Voir le profil de l'utilisateur https://thirds.forumactif.com
Thomas Caine

Dim 25 Juil - 16:34

Les races therian


Curieusement, lors de l'élaboration du vaccin Epionne.8, les souches animales utilisées furent prélevées uniquement sur des mammifères de type prédateur tels que les grands fauves, les loups, les ours, etc. On pourrait se demander pourquoi d'autres animaux plus pacifiques et accessibles ne furent pas sélectionnés ou si c'était un choix délibéré cachant quelque chose mais soit la réponse a été cachée au grand publique, soit elle n'a jamais été posée. Le fait est qu'au final, s'il existe une multitude de races therian, elles font toutes partie des prédateurs ou au moins des plus agressives. En voici une brève description :
(Pour la liste des espèces, référez-vous aux classifications présentées dans le message précédent)
Indépendants, agiles et souples, ils se présentent comme étant particulièrement territoriaux, ils n'hésitent pas à sortir les griffes pour défendre ce qu'ils considèrent comme leur appartenant. Empiéter sur leur territoire ou sur leur affaires est souvent synonyme de bagarre ou au minimum de chamailleries. Leur personnalité est bien souvent influencée par l'animal dont ils portent les gènes cependant, bien que ces animaux soient généralement solitaires à quelques exceptions près, l'humain étant un être sociable, ils parviennent à cohabiter en groupe du moment qu'ils ne vivent pas les uns sur les autres comme c'est le cas chez les canidés.
Les therians canins sont connus pour leur sang-chaud, dans tous les sens du terme. En plus d'être impulsifs, ils profitent d'une haute température corporelle. Un Canidé est généralement sociable, joyeux, mais qui passe d'une émotion à l'autre très rapidement, ce qui peut les rendre instables. Après, de petits détails dépendent de l'espèce bien entendu, car tous les canidés n'auront pas les mêmes traits, un gros gabarit sera moins nerveux qu'un plus petit. Ils ont un esprit de meute, ils aiment vivre en groupe et souvent assez proches les uns des autres, bien que là encore, il existe des exceptions.
Les Hyenes sont quelques peu à part des autres espèces bien définies. Bien qu'elles ressemblent à de gros chien, elles sont plus proches des félins, à ceci prêt qu'elles vivent et agissent en groupe. La dominance n'est présente que chez les femelles, un peu comme les amazones où les mâles ne servent qu'à la reproduction et aux travaux (comprenez ici, grossir les rangs lors de la chasse).
Ce sont de grands enfants, quel que soit leur âge, espiègles, taquins, les chamailleries et les blagues de potaches sont monnaie courante. Ils vivent en clan ou en famille, regroupés dans un même lieu de vie qu'ils appellent le "Foyer". Proche de la nature, il est rare de voir un clan s'établir en ville, ces derniers préfèrent généralement les espaces naturels, ou dans une banlieue s'ils ne peuvent pas faire autrement. La vie du clan fonctionne généralement comme une petite communauté, chacun veillant au bien être des autres et les plus dominants à la sécurité de chacun. Quand vient l'hiver, la part animale de chacun a tendance à être plus paresseuse avec l'appel de l'hibernation, mais ça ne veut pas dire qu'ils ne soient pas opérationnels pour autant en cas de danger. Ils sont d'un caractère souvent jovial, bourru, un peu rustre et maladroit mais rarement grossier et ils ne sont jamais les premiers à provoquer une bagarre, sauf entre eux dans le cadre d'un jeu ou quand il y a conflit.
Ils s'agit d'espèces en minorité dont le taux de représentant est assez faible et dont les besoins post-transformation peuvent être considérés comme problématiques. Les espères concernées sont les suivantes :

Les Chauve-souris Vampire - On ne compte que 2 ou 3 familles aux USA et le nombre d'enfants est assez limité (1 ou 2 max par famille). Comme leur nom l'indique leurs besoins post-transformation, en dehors du Kit STPT de base, exige la consommation d'une certaine quantité de sang. Oubliez la viande crue, ce ne sera pas suffisant étant donné qu'il leur faut au minimum une poche de sang pour reconstituer leur énergie.

Les primates (Gorilles, Chimpanzés et Orang-Outan) - Ceux-ci étant principalement végétariens, il leur est impossible de consommer les lipides et glucides nécessaire à la reconstitution de leur force. De fait, ils mettent plus longtemps que les autres therians à récupérer après une transformation.
Awful pour Epicode

Thomas Caine

Messages : 74
Date d'inscription : 19/06/2021
Age : 53

Profil Personnage
Profession : THIRDS - Directeur Adjoint
Race : Ours Therian
Thomas Caine
Voir le profil de l'utilisateur https://thirds.forumactif.com
Thomas Caine

Lun 26 Juil - 15:12

Les hybrides

Officiellement, les hybrides n'existent pas pour plusieurs raisons, la première étant que très peu de therians marquent leur conjoint humains. La seconde, on la doit aux Makhai et demande quelques explications. À la base, il existait une liste de tous les thérians de première génération dont l'ADN permettait la modification de l'ADN humain. Suite à de nombreux évènements qui ont été tenus secrets, cette liste a disparu. De ce fait, les compagnons humains se faisant traîté dans un hôpital suite au marquage de leur conjoint therian de première génération furent systématiquement éliminés, quitte à tuer le compagnon therian afin qu'il n'infecte plus personne par la suite, du moins si ce dernier ne mettait pas fin à ses jours de lui-même suite à la douleur infligée par la perte de son conjoint humain. La troisième et dernière raison étant que tous les humains marqués par un compagnon therian de première génération ne vont pas forcément à l'hôpital et donc, leur "hybridation" reste inconnue de tous. À ce jour, on ne connait qu'un seul hybride toujours envie et son identité est tenue secrète pour sa sécurité mais aussi celle de son conjoint et de leurs proches.

Les hybrides ne sont donc pas si nombreux qu'on pourrait le croire et on en sait très peu sur eux. Jusqu'ici, tout ce qu'on a pu observer, c'est que les hybrides développent certains traits therians liés à la forme animale de leur conjoint, tels que la force physique, le métabolisme augmenté et le don de guérison rapide, parfois plus développer que chez les therians eux-mêmes, l'apparition de crocs, de griffes et le changement de couleur des yeux, l'augmentation de l'appétit et le ressenti des émotions bien plus intense qui peut également décuplé la force physique déjà élevée.
Il faut savoir que la mutation d'un humain en hybride n'est pas sans risque. Elle est lente et les premiers symptômes passe souvent inaperçus ─ démangeaisons au niveaux des yeux, bref moment de nyctalopie ou d'odorat plus développé ─, jusqu'à ce que les premières crises de convulsions se déclarent. Ces crises sont assez impressionnantes et demandent beaucoup d'attention car, non surveillées, elles peuvent entraîner le décès de l'humains. Elles sont le signe que le système immunitaire tente de combattre la mutation. Pour autant que l'on sache, chaque crise passée est un pas vers l'acceptation de la mutation dans le corps. Ces crises vont par trois, la dernière étant bien plus violente et provoquant un arrêt cardiaque de quelques minutes servant de "réinitialisation" du corps et ancrant la mutation de façon permanente dans le corps de l'humain, le transformant en hybride.

Quand aux transformations que peuvent effectuer les hybrides, celles-ci sont assez limitées et ils doivent apprendre à les contrôler, sans compter que s'ils ne risquent pas de mourir en reprenant une apparence humaine, ils finissent tout de même vulnérables et affamés. Jusqu'ici, on ignore encore si les hybrides sont capables de transformations animales complètes. Ils peuvent sortir les griffes et les crocs à volonté, la couleur de leur yeux étant la plus difficile à contrôler car liée à leurs émotions. Imaginez un therian partiellement transformé sans oreilles, queue ou fourrure et vous aurez une image assez claire de l'apparence d'un hybride. Sachez également que même s'ils n'ont pas de forme animale, leurs instincts sont tout aussi développés que ceux des thérians.
Comme on l'a dit plus haut, officiellement, les hybrides n'existent pas. Il n'y a donc aucune base de données à leur sujet, aucun moyen de les enregistrer ou de les marquer comme le sont les therians.
Leur comportement en général reste le même que celui qu'ils avaient lorsqu'ils étaient humains. Les différences entre avant et après leur mutation sont assez subtiles et bien moins visible que le comportement d'un therian. Leurs instincts les influences suivant les situations dans lesquelles ils se trouvent et peuvent parfois leur donner l'impression d'avoir une moitié animale au même titre que les therians, bien que ce ne soit pas le cas.

À ce jour, on ne connait aucune réelle différence de comportement ou n'avons connaissance de comportements déviants.
Les points forts
  • Métabolisme augmenté
  • Force accrue
  • Vitesse augmentée
  • Guérison accélérée (ex : quelques minutes pour un hématome)
  • Sens surdéveloppés
  • Seuil de tolérance élevé à la douleur
  • Transformation
  • Nyctalopie (Faculté de bien voir dans l'obscurité.)
Les points faibles
  • Malbouffe accompagné de paresse
  • Sens surdéveloppés
  • Transformation (vers forme humaine)
  • Émotions fortes (peuvent mener à la perte de contrôle)
  • Sensibilité à certaines drogues
Awful pour Epicode

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: