Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

Le THIRDS - Avec des Forces Unifiées
 :: Administration :: Base de données :: Les Groupes et leurs infos

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Ian MacCoy

Mar 10 Mai - 15:31

THIRDS


       I. Description Après le Massacre du 1er mai et les émeutes au débuts des années quatre-vingt, quand la violence flamba entre humains et therians, les citoyens ont exigés une agence pour le maintient de l'ordre qui pourrait non seulement gérer la menace représentée par les therians, mais qui pourrait aussi le faire de manière juste.

C'est ainsi qu'en 1990, le Therian-Human Intelligence, Recon, Defense, Squadron -ou- le THIRDS, fut créé et organisé de telle sorte que chaque équipe serait composé d'un élément humain et d'un élément therian, qu'ils soient agents, secrétaires ou bureaucrates. Les officiers de haut rang furent jumelés avec d'autres officiers de haut rang mais pas nécessairement de leur propre rang.

Le THIRDS est la première organisation gouvernementale multiculturelle à promouvoir l'égalité pour toutes les races, religions, genres et sexualités. Son intention étant de montrer qu'en dépit de cultures et croyances variées, les humains et les therians pouvaient s'unir dans un but commun : "La justice pour tous".
C'est également la première agence gouvernementale à autoriser les membres d'une même famille à travailler ensemble.

Comme n'importe quelle autre organisation militaire financée par le gouvernement et sous la supervision du Secrétariat de la Défense, le THIRDS fonctionne sur deux notions essentielles : "N'informez que ceux qui ont besoin de savoir" et "Ce que vous ne savez pas ne peut pas vous faire de mal".
      II. Les Unités • Unité Alpha et Bêta: Les équipes de l'Unité Alpha et Bêta gèrent les crimes majeurs, les équipes Alpha se chargeant des plus violents d'entre eux. Les équipes de l'Unité Bêta peuvent être également déployés pour seconder les équipes Alpha sur le terrain en cas de grosse opération ou si leurs dossiers se recroisent.
• Unité Delta et Oméga : Les équipes de l'Unité Delta et Oméga sont en charge des crimes mineurs, ou de moindre importance, avec ou sans violence.
       III. Responsabilités des départements et des agents Chaque unité est composée de divers départements : • Département INTEL ─ Agents de renseignement : Collecter, analyser et surveiller les informations à l'aide du système Themis. Le système Themis exécute une série d'algorithmes très avancés pour analyser la surveillance soumise par les agents Recon à la recherche d'anomalies psychologiques et comportementales afin d'identifier les menaces potentielles. Les informations peuvent être recueillies par le biais de l'espionnage, de la coopération avec d'autres agences, de l'interception et de la communication.
• Département RECON ─ Agents de reconnaissance : Partir en mission pour obtenir des informations par le biais de méthodes de détection visuelles ou autres. Ils sont responsables du processus d'enquête du THIRDS, ce qui en fait les détectives de l'organisation. Les agents de reconnaissance travaillent en étroite collaboration avec l'Intel et la Défense, utilisant la Défense comme soutien tactique sur le terrain.
• Département DEFENSE ─ Agents de défense : Ce sont les équipes tactiques, les traqueurs et les muscles derrière les Départements de Renseignement et de Reconnaissance. Ils fournissent un soutien tactique à la Recon sur le terrain, en aidant à mener les enquêtes ou en prenant les mesures nécessaires pour neutraliser toute menace éventuelle. Sauf menace immédiate de grande envergure, les agents Défense accompagnent les agents Recon sur leur cas à haut risque. Entre-deux, ils doivent gérer tout ce qui va des arrestations à haut risque, aux sujets barricadés et aux extractions. Les agents therians sont généralement les premiers à s'engager face aux menaces de haut niveau. Chaque trimestre, ils doivent passer un test de certification en maniement des armes et en compétences physiques ainsi qu'une évaluation psychologique puisqu'ils doivent être capable de prendre des décisions instantanées. Être un agents Défense est l'un des rôles les plus exigeant du THIRDS, mentalement et physiquement. Leur endurance mentale doit être aussi élevée que leur endurance physique, sous peine d'être retiré du service actif. Quand ils ne sont pas sur le terrain, ils s'entraînent ou remplissent des rapports.
• Département CSI & Médicolégal : Les CSI sont formés à la photographie, à la création de diagrammes de scènes, à la récupération de restes de surface et de corps enfouis, à la collecte d'entomologie et au traitement, à la préservation et à l'emballage des preuves. Plusieurs CSI ont reçu une formation supplémentaire sur les opérations des systèmes d'aéronefs sans pilote (UAS), l'art médico-légal, l'analyse des traces de sang et l'analyse de la trajectoire des balles. Ces disciplines aident à identifier les suspects sur la base des descriptions de témoins et à reconstituer les événements sur les scènes de crime où des effusions de sang ont eu lieu ou des armes à feu ont été utilisées. Département utilise l'UAS lors d'incidents impliquant des personnes disparues, un risque important de terrorisme ou des catastrophes naturelles. Les médecins légistes utilisent leurs compétences pour examiner, identifier, évaluer et décrire objectivement des preuves provenant de scènes de crime.
• ASS - Agents Spécialistes de Sections : La fonction d'ASS est assez floue. Elle navigue entre l'agent infiltré sous couverture et l'indic, à ceci prêt qu'il est assermenté. On les croise assez rarement dans les bureaux du THIRDS, ils sont en permanence sur le terrain et transmettent les informations qu'ils récoltent aux sections auxquelles ils sont associés soit par le biais de message, soit sous le couvert d'un contrôle ou d'une arrestation.
IV. Spécialisations Les agents Intel n'allant pas sur le terrain, les sections ne sont donc constituées que d'agents Recon et Défense. Ceux-ci, ayant déjà suivit une formation de base en relation avec leur département, ont l'opportunité de suivre d'autres formations afin d'élargir leurs champs de compétences. Ainsi donc, on ne s'étonnera pas d'un agent Defense puisse avoir une spécialisation en entrée tactique ou combat rapproché, qu'il soit tireur d'élite ou expert en démolition/déminage, pas plus qu'un agent Recon soit expert en informatique ou négociateur de crise. Toute demande de formation se doit toutefois d'être soumise au chef de section qui la transmettra au chef d'unité et devra être approuvée par la Direction (dans notre cas, le Directeur Adjoint Thomas Caine).
V. Les Sections Les sections sont constituées d'un minimum de 6 membres, comptant un minimum de 4 Agents Défense (soit 2 équipes de 2 agents) et 2 Agents Recon (soit 1 équipe de 2 agents) puisque les Agents Intel ne vont en aucun cas sur le terrain, leur fonction se limitant à la surveillance et collecte d'informations. Les plus grosses sections peuvent compter jusqu'à 12 Agents au total.
     
Awful pour Epicode

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Ian MacCoy

Mar 10 Mai - 15:31

Matériels du THIRDS


I. L'UNIFORME Il s'agit du même type d'uniforme que les unités du SWAT. Un uniforme tactique de couleur noir que les agents se doivent de porter dès leur arrivée dans les bureaux de leur unité. Les vêtements civils peuvent être laissé aux vestiaires, dans leur casier où ils les retrouveront quand vient le moment de rentrer chez eux. En intervention, le reste de leur équipement se trouve dans leur casier à l'armurerie. Le THIRDS étant une organisation militaire, chaque agent possède ses plaques militaires (Dog Tags).
II. VÉHICULE D'INTERVENTIONII.A. DESCRPTION DU BEARCAT (vue d'ensemble) : Il s'agit d'un énorme camion blindé brillant et noir avec les grandes lettres blanches du THIRDS affichées sur les côtés et, en plus petit en dessous, le nom de la ville et de l'unité. Il est bien plus long que les véhicules pare-balles typiques, et, à l’extérieur, il est équipé de tout le matériel utile. Il a des lumières bleues sur le toit et sur le treuil à l’avant. Sur le côté, en hauteur, deux étroits panneaux vitrés pare-balles, trois ouvertures pour des armes à feu sous les panneaux, et une supplémentaire sur la porte côté passager. Le toit contient une trappe rotative, un embout de déploiement de gaz lacrymogène et un système d’arme télécommandé commun, le CROWS, monté avec une mitraillette M240.
      II.B. DESCRPTION DU BEARCAT (vue intérieure) : D’un côté, il y a des cages remplies d’un arsenal, d’armoires et de tiroirs verrouillés. En face des cages se trouve un long banc noir avec des sangles et, à côté, un petit mur d’équipements de surveillance, incluant une élégante console, une chaise, plusieurs écrans tactiles, un mince clavier d’ordinateur et tout un tas de boutons lumineux desquels il vaut mieux rester éloigné, si on n'est pas un agent Intel ou Recon avec une spécialisation informatique. L’avant du camion ressemble à l’intérieur d’une ambulance. Il y a un poste médical avec un défibrillateur, un pousse-seringue, une unité d’aspiration portable, un respirateur, des équipements d’immobilisation et une civière. On y trouve aussi des boîtes réfrigérantes, d’autres armoires verrouillées pleine d'équipement et une petite salle de bains. Dans un large espace ouvert rectangulaire à l’arrière du camion, on remarque des sillons et des panneaux rentrés dans le sol. Ces derniers se relèvent lorsque les agents se trouvent confrontés à un therian – homme ou femme – qui refuse de reprendre forme humaine.

Au-dessus de celle-ci, s’étirant sur toute la profondeur du camion, coure un autre sillon muni d’une courroie qui pend à chaque extrémité. Il s'agit d'un écran protecteur qui descend jusqu’au sol. C’est pour l’intimité des agents therians lorsqu'ils se transforment avant d'aller sur le terrain. Étant donné qu’ils doivent se déshabiller pour ce faire, il est logique qu’il y ait un endroit prévu à cet effet.
III. ARMURERIEIII.A. MATÉRIEL D'ARMURERIE (casier) :
  • Un bouclier balistique de niveau IIIA avec un double système d’éclairage haute intensité, qui peut devenir stroboscopique.

  • Une veste tactique niveau IIIA, avec des protections latérales, un système d’ouverture par le devant pour un enfilage et un retrait facile, une poche frontale basse avec une protection qui se déroule pour l’aine, une protection rétractable pour la nuque, de même que pour la gorge et les épaules avec un système de collier intégré.

  • Des plaques blindées de niveau IV et un casque avec une visière rétractable.

  • Des gants ignifugés, résistants aux coupures et aux changements thermiques. La protection pour les articulations est amovible

  • Un Taser et des liens de serrage normaux et de force Therian.

  • Un sac à dos noir contenant : Un Kit Hooligan (Il contient des outils d’effraction : un coupe-boulons, des cordons détonant pour faire sauter ce qui résiste, une petite masse, une hache, un pied-de-biche.), des grenades aveuglantes, fumigènes, sprays au poivre, grenades de désencerclement et gaz lacrymogènes.

  • Un Remington 870 de calibre 12, les balles à double pointe avec des billes en acier, une mitraillette MP5, le AR15 (arme principale d'assaut) et un fusil tranquillisant modifié (Il ressemble à l'AR15), en plus de leur arme personnelle, - Le tranquillisant en lui-même utilise une combinaison de kétamine et de xylazine.

  • Bouchons d'oreilles et émetteur à ultrasons

III.B. MATÉRIEL D'ARMURERIE (BearCat) :
  • Un bélier pour forcer les entrées – tâche qui revient au bleu ou au dernier agent ayant intégré son équipe.

  • Des chaînes et des crochets pour les barreaux anti-effraction.

  • Des cartouches contenant des projectiles en sachets : plomb, sable, billes d’acier, et des lance-grenades de 40 mm.

  • Des tranquillisants M99 (Étorphine) et M5050 (Diprénorphine)
     IV. Kit STPT Il s'agit du kit de soins apportés suite aux traumatismes post-transformation. Ce kit comprend des barres énergétiques, des snacks, une bouteille de Gatorade, un ensemble de vêtements de rechange – un tee-shirt ou deux, un pantalon, des sous-vêtements, des chaussettes, une couverture et des chaussons jetables que la plupart des agents therians préfèrent remplacer par des chaussures de leur choix (ce qui n'est pas contraire aux règles, cela dit, s'ils les perdent, leur remplacement est à leur frais). C'est le partenaire humain de l'agent therian qui en est responsable et donc doit le porter en plus de son matériel et celui de son partenaire si celui-ci doit se transformer durant une mission.
   V. Matériel de bureau Tout comme le reste du bâtiment, les bureaux sont équipés de sécurités contrôlées par empruntes palmaires ou digitales. À première vue, les bureaux sont complètement vide de tout matériel à l'exception d'un petit boîtier noir bordé d'une mince ligne bleu sur le coin inférieur gauche du bureau où l'agent doit y apposer la main pour pouvoir avoir accès à tout l'équipement qui s'y trouve. Cela va du boîtier de contrôle révélant l'écran qui se dépoile au clavier qui en émerge en passant par les différentes commandes permettant d'opacifier les vitres de la salle pour un mode plus privé. Les partenaires, lorsqu'ils sont connectés, ont la possibilités de partager les informations en faisant glisser les dossiers d'une surface à l'autre. Tout document qui ne peut être numériser est rangé et classé dans des armoires verrouillées ou aux archives. Dans le tiroir du haut, à droite du bureau, se trouve l'oreillette sans fil reliant chaque agent à son équipe et au standard. Chaque agent se doit de la porter dès lors qu'il est en service. Sur cette oreillette, un petit "A" lumineux indique le statut de l'agent suivant ses besoins : Bleu s'il est connecté ─ Rouge s'il est déconnecté ─ Orange s'il ne peut émettre ou recevoir, ce qui envoie un signal au reste de son équipe et au quartier général. Lors d'un appel, il suffit d'appuyer sur le "A" pour activer le microphone de l'oreillette. Au-dessus de celui-ci se trouve un petit bouton permettant d'affaiblir le signal et de transmettre la position de l'agent. Sur la gauche, un bouton rouge permet de lancer verbalement un signal d'urgence.
   
Awful pour Epicode

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Ian MacCoy

Mar 10 Mai - 15:31

Formations du THIRDS


Combat rapproché

Entraînement physique

Escalade et descente en rappel (+ Hélicoptère)

Formation aux armes tactiques

Procédures d'intervention et progression en lieu clos

Reconnaissance de bâtiments

Renforcement des compétences

Science du comportement therian

Arts Martiaux Mixtes

Combat à l'arme blanche

Combat rapproché

Démolition / Déminage

Entrée tactique

Gestion de crise & Négociation

Médecin de terrain / Soins d'urgence

Procédures d'intervention et progression en lieu clos

Reconnaissance de bâtiments

Renforcement au combat rapproché

Renforcement des compétences

Tir de précision (Tireur d'élite / Sniper)

Biologie médico-légale

Chimie des médicaments

Balistique/marques d'outils

Traces de chaussures/pneus

Empreintes latentes

Toxicologie médico-légale

Opérations des systèmes d'aéronefs sans pilote

Analyse des traces de sang

Analyse de la trajectoire des balles

Psychiatrie médico-légale

Autodéfense

Informatique & Algorithmes

Leadership

Techniques d'espionnage et de filature
Awful pour Epicode

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Ian MacCoy

Mar 10 Mai - 15:32

Règlement Interne du THIRDS


Avant son intégration au sein du THIRDS, toute personne ─ indépendamment de sa fonction ─ est liée par un contrat de confidentialité et de non-concurrence. Dans l'éventualité où le candidat aurait un casier judiciaire, ce dernier sera soumis à l'évaluation du Comité disciplinaire.

      I. Règles de Confidentialité En accord avec le contrat de confidentialité signé lors de la signature du contrat de travail, il est interdit, aux agents et au personnel, d'évoquer toute information relative au THIRDS en dehors des bureaux de l'organisation exception faite lors d'une coopération inter-agences et uniquement après en avoir reçu l'autorisation de la Direction. Tout document, mail, tablette ou oreillette doivent rester dans les bureaux du THIRDS en dehors des heures de services. Aucune copie ne peut être faite sur d'autres supports.
N.B. : La famille peut être avertie qu'un de ses membre travaille pour le THIRDS mais l'agent en question ne peut en aucun cas évoquer son travaille ou tout autre information relative au THIRDS.

Tout ancien agent ou personnel, qu'il soit à la retraite ou ayant démissionné, est tenu au respect des règles de confidentialité pendant dix ans suivant la cessation de ses fonctions, à l'exception des dossiers déclassifiés.
N.B. : Un code sur l'honneur informel est généralement respecté poussant ces agents à toujours revenir vers la direction lorsqu'ils sont sollicités.

Toute information sensible (Thémis, Makhai, Plan des lieux, etc.) est couverte par le secret défense.
     II. Thémis L'utilisation de Thèmis se doit de rester professionnelle. Elle ne peut en aucun cas servir à des actions personnelles. Seuls les chefs de sections, d'unité et la direction peuvent se connecter au système en dehors des terminaux de l'organisation. Les autres agents peuvent se voir accorder un accès temporaire, bien que limité, à Thémis en dehors des infrastructures du THIRDS. Cet accès temporaire ne peut être accordé que par la direction et seulement sous certaines circonstances.
N.B. : Les ordinateurs portables dont bénéficient les chefs de sections, d'unité et la direction sont sécurisés et ne sont utilisables qu'à l'aide des données biométriques enregistrées (empreintes digitales et rétinienne). Ils doivent toutefois être placés dans un lieu sécurisé et non accessible au tout venant.
      III. Entraînement & compétences Il est attendu des agents qu'ils suivent un entraînement régulier aux diverses techniques et formations de bases afin d'effectuer leur travail dans des conditions optimales. Ils pourront, s'ils le veulent, suivre des formations supplémentaires dans le but d'obtenir un brevet d'expertise dans le domaine de leur choix. Il est également permis aux agents d'en former d'autres à la condition que les agents concernés en demande la permission à leur supérieur direct et leur chef d'unité.
    IV. Évaluations Les agents ont l'obligation de se présenter aux évaluations trimestrielles. Ces évaluations se déroulent sur une journée et avant un congé. Elles sont composées de trois types d'évaluations : physiques, psychologiques et compétences.
N.B. : Les agents therians de première génération, ayant connu un comportement à risque (perte de contrôle, déséquilibre psychologique, etc), doivent obligatoirement se présenter aux évaluations tous les mois.
     V. Fraternisation entre agents et/ou personnels Les relations entre agents et/ou le personnel d'une même section ou équipe sont tolérées dans la mesure où cela ne nuit pas à la cohésion de l'équipe, à la concentration des agents sur le terrain ainsi qu'au travail qui est attendu d'eux.
     VI. Visiteurs Toute personne n'étant pas liée au THIRDS se verra accueillie dans le salon des invités ou tout autre bureau adéquat en fonction des raisons de sa visite. Elle ne peut en aucun cas pénétrer dans les bureaux des agents des divers unités d'enquêtes et interventions.    
    VII. Assistance juridique Tout suspect, témoin ou victime, a le droit à l'assistance de son avocat ou de se voir en attribuer un par le bureau d'aide juridique dans le cadre d'un interrogatoire ou durant sa garde à vue.
    VIII. Service de nuit Tournante dans les unités, chaque section doit effectuer une semaine de service de nuit.
    IX. Le matériel Il est de la responsabilité des agents de vérifier et d'entretenir leur matériel ainsi que leurs armes. Il est également de leur responsabilité de s'assurer que l'inventaire de leur véhicule soit toujours au complet.
   X. L'uniforme L'uniforme est obligatoire dès la prise de fonction et ce, durant les heures de travail à l'exception des heures d'entraînement où une tenue de sport adéquate sera de rigueur.

Tout manquement au contrat, aux règles ou tout élément nouveau pourra faire l'objet de sanctions ou d'un passage devant le Comité Disciplinaire.
   
Awful pour Epicode


Les types de sanctions


Des sanctions légères aux plus lourdes
      I. Conseils / Commentaires / Remontrances Sur le principe, il en va de la sanction orale provenant de la hiérarchie. Ceci étant, une traçabilité existe et est intégrée dans les registres d'état de service de la personne et sont invocables au moment des promotions et/ou des assignations en mission.
      II. Réprimandes et mises à pied Toujours au format écrit (après une version orale), et systématiquement intégrées au dossier de l'agent en faute si les conseils/remarques ont pas eut l'effet escompté. Ca peut aussi jouer sur les affectations de l'agent réprimandé.
      III. Réduction de rang (ou Rétrogradation) Dans le cas où le mauvais comportement d'un agent persiste, ses avantages et son rang peuvent être revu à la baisse et/ou supprimés. La rétrogradation se fait un échelon à la fois.
      IV. Décharge / Renvoi Dans l'éventualité où la faute commise serait trop grave ou que toutes les autres sanctions à l'égard d'un agent seraient restées sans conséquences, l'agent en faute pourrait se voir renvoyé à la vie civile en plus des poursuites judiciaires éventuelles qu'il encoure suivant la gravité de l'infraction commise.
     
   
Awful pour Epicode

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: