Le Deal du moment : -41%
PARISOT Armoire 2 portes battantes + 1 tiroir
Voir le deal
99.99 €

L'innocence est tout un art [PV Ian]
 :: Zone RP - South Side :: Canaryville/Back of the Yards :: Discovery Arcade

Declan Dunaway

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2022

Profil Personnage
Profession :
Race :
Declan Dunaway
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Dunaway

Jeu 28 Avr - 20:01
L’innocence est tout un art ♥



Début janvier 2022 :
Nous étions un lundi soir, il était un peu plus de vingt heures et Declan avait une folle envie d’aller s’étaler devant la cheminée de l’appartement… Il y avait de la neige dehors et cela suffisait à pousser l’ours à aller se coucher au chaud. Sérieusement, vivre ici en hiver devrait être interdit par la convention des ours ! Oui, Declan était dramatique parfois. Malencontreusement, il ne quitterait sa sœur et son frère pour rien au monde, donc il passait les hivers ici, à Chicago en pestant contre le froid, la neige, les congères et autres températures négatives et conséquences hivernales…

En réalité, il pestait surtout parce qu’un de ses réceptionnistes était malade. Alors il allait s’occuper de l’accueil pour la soirée. Heureusement, jusque là il n’avait vu que des habitués. Vu l’heure et le jour, les enfants étaient tous rentrés chez eux et les adolescents n’allaient pas tardé à suivre. Il savait parfaitement que certains traînaient ici encore trop tard pour une veille d’école. Mais mieux valait la salle que la rue. Au moins, il était certain qu’aucun gamin ne toucherait à la drogue ici. C’était déjà ça de pris. Il ne se leurrait pas, si les gamins voulaient y toucher ou en vendre, il ne pourrait pas les en empêcher. C’était le genre de conneries qu’il faisait à leur âge. Mais s’il pouvaient les protéger un peu, il le ferait. Juste pour s’assurer qu’ils ne virent pas trop mal… Et oui, finir chez les Icelos n’étaient pas mal finir selon Declan.

Actuellement, la salle n’avait pas beaucoup de clients. Il restait surtout des jeunes adultes. Etudiants, travailleurs ou chômeurs, ils venaient se défouler en étant certains de ne rien craindre ici. Les règles n’étaient pas compliqués et les trois quarts des jeunes savaient que l’ours n’aurait aucun remord à leur mettre une raclée et les mettre à la porte s’ils faisaient n’importe quoi. Et généralement, un seul exemple suffisait pour que les autres suffisent à calmer les plus hardis. Simple, rapide, efficace. Sa sœur ou son frère n’avait même pas besoin de se salir les mains.

Le nez plongé dans les réservations des chambres, l’adulte vérifiait si tous les occupants pour la soirée avaient récupéré les clés ou s’il en manquait… Et combien étaient des nouveaux clients. Ils l’intriguaient toujours. Et l’ours voulait toujours en savoir plus sur eux. D’où ils venaient, comment ils avaient atterri ici… Des questions basiques qui lui permettait surtout de prévenir les autres Icelos des dangers potentiels… Et accessoirement s’assurer que personne ne craignait quoique ce soit. L’avantage, c’était que personne ne classait le Discovery Arcade comme le lieu ou les Icelos pouvaient se regrouper… Les créneaux de trois heures du matin était bien pratique, mais sinon ils passaient tous à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. L’absence d’horaire précis était le meilleur moyen d’embêter le THIRDS si jamais ils envisageaient de faire une descente ici…

La porte d’entrée fut pousser depuis l’extérieur, faisant grogner un peu l’ours frileux, qui rangea sa lecture sur le comptoir de l’accueil. Se redressant pour regarder le nouvel arrivant, il l’accueillit, un sourire affable comme il savait si bien le faire. Ses cheveux attachés à la va-vite par un élastique rose fluo -il avait pris le premier qu’il trouvait-, Declan se concentra sur le nouvel arrivant, le temps de voir qui s’était. Les yeux légèrement rouges de l’ours se posait sur le jaguar qui venait pour la première fois dans ce lieu.

« Bonsoir et bienvenue à Discovery Arcade. »

Une nouvelle tête. Declan aimait bien les nouvelles têtes. Surtout qu’il se demandait toujours ce qui les poussaient à venir ici. Un parent qui voulait voir avant de venir avec ses enfants ? Un adulte qui voulait juste décompresser… Il y avait tellement de possibilités derrière l’arrivée d’une nouvelle tête. Surtout que certains avaient le bon profil pour rejoindre leur groupe.

« C’est la première fois que vous venez ? »

De son fauteuil, Declan paraissait un peu trop bien habillé pour le travail qu’il faisait. Une chemise bordeaux foncée boutonnée qui laissait entrevoir le tatouage obligatoire des Therians, un pantalon de costume noir et des chaussettes épaisses pour qu’il cesse de se plaindre du froid du sol.

« Je m’appelle Declan, je suis l’un des gérants. Vous voulez une visite ? »

Mais l’ours, flemmard, ne bougea pas tout de suite de derrière son bureau.

Ian MacCoy

Messages : 104
Date d'inscription : 03/08/2021

Profil Personnage
Profession : Agent Défense - Spécialisations : Combat rapproché & Entrées tactiques
Race : Jaguar Therian
Ian MacCoy
Voir le profil de l'utilisateur
Ian MacCoy

Dim 1 Mai - 11:35

L'innocence est tout un art

Feat. Declan Dunaway
Le plus compliqué quand on prévoit de sortir avec une fille, en espérant qu'elle s'intéresse à vous autant qu'à son crush du moment "rencontré" sur un site de rencontres, c'est de trouver LA sortie qui ne lui fera pas croire que vous êtes un abruti fini et que vous tenez compte de ses préférences autant que de sa personnalité. Organiser une sortie au bon endroit, la distraire correctement, lui permettre de s'exprimer comme elle le souhaite quelque soit la façon dont elle s'y prend, ne pas passer pour un égocentrique qui ne parle que de lui, de ses intérêts... Autant de conseils qu'on m'a donné quand j'ai eu le malheur d'exprimer mon désir de proposer un rencard avec Anna... Il y en a déjà quelques uns que je peux rayer de la liste puisque je ne suis pas du genre à parler de moi en continu sans tenir compte de ma partenaire, je connais assez Anna pour savoir qu'une sortie au musée pour admirer des toiles ne l'intéresserait pas plus que ça, à moins qu'il ne s'agisse de représentation d'armes blanche plus ou moins longue, un restau, pourquoi pas mais pas d'entrée de jeu, le cinéma est un peu trop intime pour une première sortie, le parc nous donnerait sans doute plus envie de somnoler que de nous y amuser... Donc, il a bien fallu que je me renseigne et c'est là qu'on m'a parlé de Discovery Arcade... Un endroit où petits et grands, réservés aux therians avec tout le nécessaire pour s'amuser autant que pour palier aux soins post-transformation. Une cafète où pouvoir prendre un verre surplombant l'aire de jeu. De quoi jouer sur l'esprit de compétition d'Anna tout en l'amusant et se relaxer en prime.

Toutefois, si la description qu'on m'en a fait à l'air sympa, j'aime autant aller voir sur place, me rendre compte par moi-même de quoi il retourne, faire du repérage en gros. C'est donc la raison pour laquelle après une bonne après-midi à faire du sport, les courses pour renflouer un peu mon frigo et à bosser sur ma voiture, histoire d'entretenir mon petit bijou, une Pontiac GTO de 1967 noire avec un effet caméléon bleu/violet que j'avais acheté auprès d'un type qui ne savait pas ce qu'il vendait ─ un coup de pot comme j'en ai rarement eu ─ je me retrouvais à prendre la route vers Canaryville. J'avais enfilé une tenue décontractée pour la peine et surtout en faisant attention à ce que rien n'évoque mon boulot, un jean bleu qui était passer tellement de fois à la lessive qu'il en était quasiment blanc aux endroits les plus usés, un t-shirt bleu marine par dessus lequel j'avais enfilé un pull à col V noir, rendant mon tatouage d'identification bien visible, avant d'enfiler ma vieille veste en cuir noir également et mes basket blanches.

Fin prêt, j'étais monté dans ma voiture en remontant le col de mon blouson pour couper un peu le froid mordant et j'avais pris la route. Arrivé sur place, déformation professionnelle oblige, je jetais un oeil aux environs avant d'entrer dans le bâtiment. La première chose que je vis, c'était qu'il n'y avait pas grand monde dans la partie visible depuis l'accueil, sans doute que la plupart des clients étaient déjà rentré chez eux ou n'étaient pas encore arrivé, à moins que je ne les voyais tout simplement pas vu que l'entièreté de la salle n'était pas visible. La salutation du réceptionniste détournant mon attention de mon évaluation des lieux, c'est toutefois en gardant un oeil sur la porte que je venais de passer que je lui répondis...

▶ Bonsoir. La première fois, oui...

Je détaillais le bonhomme... À première vue, il me semblait un peu trop bien habillé pour travailler à l'accueil d'une salle de jeu mais, hey ! qui étais-je pour juger des standards que pouvait exiger un patron sur la présentation de son personnel. Toutefois, ce mystère fut rapidement résolu quand il se présenta... Le gérant... Ceci devait sans doute expliqué cela. Faisant preuve de la plus élémentaire des politesses, je m'avançais vers lui, remarquant rapidement son tatouage d'identification, et lui tendis la main pour le saluer en retour et me présenter...

▶ Ian. Je suis pas contre la visite. J'ai entendu parlé de votre salle de jeu et j'avoue que ça a titiller ma curiosité...

Je profitais d'un instant pour balayer du regard la zone en face de moi, remarquant l'étage en mezzanine qui devait être la cafétaria dont on m'avait parlé, les diverses infrastructures de jeux de la salle consistant en divers jeux de grimpe, d'équilibre et de piscine à balles... Mon félin fut rapidement oublieux de la prudence élémentaire, attiré par ce qu'il voyait à travers mes yeux comme un paradis où se défouler. Résister à l'envie d'avancer sans attendre dans cet endroit fut aussi difficile que résister au plaisir de jouer avec les boîtes de la réserve quand on donnait un coup de main à Anna à l'armurerie... Les félins sont relativement indolents mais laisser traîner une boîte ou des balles et ils n'y résistaient pas, incapable de ne pas jouer à cache-cache dans les boîtes ou de chasser la balle dans tous les coins de la pièce. Alors si on ajoutait à ça de quoi grimper et vous aviez le trio gagnant pour devenir son meilleur ami... Rien d'étonnant à ce que je me retrouve excité par ce que je voyais mais je n'étais pas là pour jouer, pas encore, du moins. Je devais garder en mémoire que j'étais là avant tout pour savoir si ce serait une bonne idée d'amener Anna ici. Je me tournais donc vers Declan, le gérant, tâchant de retenir mon excitation...

▶ De ce que je vois d'ici, c'est un bel endroit que vous avez là... Vous devez avoir pas mal de monde, non ?

J'espérais aussi qu'il ait une brochure qui me permettrait au moins de connaître les horaires parce que même s'il me les donnait oralement, avec tout ce qu'il y aurait à voir, il y avait peu de chance que je m'en souvienne. Pas que j'aie une mémoire de poisson rouge mais c'est assez difficile d'être attentif à tout ce qu'on pourrait me dire vu que mon félin ne pensait qu'à plonger dans la mêlée et rejoindre les gamins qui s'amusaient.

Aperçu de la voiture:
Awful pour Epicode
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: